Publicité

OM: calme plat lors de la dernière journée du mercato?

"On est si bien ensemble." Cette petite phrase d’un ex-community manager de l’OM - qui avait vendu du suspense aux supporteurs, les incitant à rester connectés alors que les fans marseillais rêvaient, en cette soirée de 2015, d’une arrivée d’Erik Lamela - ne devrait pas être ressortie sur les réseaux sociaux en ce dernier jour du mercato hivernal. Il ne faut jamais jurer de rien en matière de transferts, surtout avec cet OM, mais la tendance est à une journée calme ce jeudi, aussi bien côté départs que côté arrivées.

Comme expliqué mercredi soir par RMC Sport, Jonathan Clauss devrait rester à l’OM. Il ne veut pas partir, Marseille n’a pas reçu d’offre convenable. Et le président Pablo Longoria a fait les comptes, demandé à ses équipes de ne pas augmenter la masse salariale, sans attendre un quelconque avis de la DNCG, ce qui a mis un frein à une éventuelle arrivée d’un latéral droit comme Lorenz Assignon ou Zeki Celik.

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato

Longoria prudent avec sa masse salariale

La raison est donc en train de l’emporter, d’autant que certains joueurs qui étaient annoncés sur le départ sont partis pour rester.

Ismaïla Sarr va rester "à coup sûr", promet-on au sein de la direction olympienne. Le Sénégalais avait des touches avec Villarreal ou en Angleterre, mais son profil ne déplaît finalement pas à Gennaro Gattuso avec la perspective d’utiliser un 4-3-3, avec Ismaïla Sarr à droite.

L’OM pense que Pape Gueye a déjà un club

L’OM aurait bien enregistré un autre mouvement dans le sens des départs, puisque Pape Gueye est devenu indésirable à cinq mois de la fin de son contrat. Le milieu sénégalais devrait rester. En interne, on est convaincu que l'ancien de Watford s’est déjà engagé avec un autre club à partir de l’été prochain. D’où l’agacement de l’OM, et une incertitude sur le sort que 'Rino' Gattuso va réserver au joueur sur la deuxième partie de saison.

Marseille estime avoir réussi à renforcer son équipe

Concernant des Olympiens comme Iliman Ndiaye ou Leonardo Balerdi, certains clubs - anglais pour le premier, espagnols pour le second - se sont renseignés cet hiver. Mais ils veulent rester à Marseille pour prouver leur valeur, et l’OM a besoin d’eux. La question d’un départ se posera l’été prochain.

En l’état actuel des choses, l’OM estime que l’effectif est cohérent et que les recrues vont apporter la plus-value nécessaire pour réaliser une bonne phase retour, si l’état d’esprit est aux rendez-vous.

En attaque, les dirigeants croient beaucoup en Faris Moumbagna. Ils souhaitent se séparer de Vitinha et donner l’opportunité à François-Régis Mughe d’avoir du temps de jeu. Pour résumer, et même si la prudence sera toujours de mise quand il s’agit de mercato: sauf offre de dernière minute, qui pourrait changer la donne, l’OM n’a pas prévu d’enregistrer le moindre mouvement sur cette dernière journée.

Article original publié sur RMC Sport