Publicité

OM: "Je vais arriver et tout casser", promet Faris Moumbagna

Vitinha poussé vers la sortie pendant le mois de janvier, l'OM a déjà officialisé le recrutement de Faris Moumbagna en provenance du FK Bodø/Glimt. Contrairement à son compatriote Jean Onana, première recrue du mercato hivernal du club phocéen, le buteur de 23 ans dispute actuellement la Coupe d'Afrique des nations avec le Cameroun. Depuis la Côte d'Ivoire, où les Lions indomptables se sont miraculeusement qualifiés pour les huitièmes de finale, le nouveau joueur marseillais a savouré

"C’est un peu le rêve. Jamais je n’aurais pensé signer à l’OM", s’est réjoui le Camerounais après la victoire des siens contre la Gambie (3-2). "Et aujourd’hui je suis joueur de l’OM et voilà. C’est juste le travail et il faut continuer de travailler. Partir en Norvège et maintenant me retrouver à l’OM c’est juste une satisfaction qu’il faut continuer de remplir. Après je sais qu’il y a beaucoup d’attente, de gros enjeux. Il va falloir beaucoup travailler."

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato

"La vitesse, la finition, du jeu aérien", Moumbagna fait les présentations

"Les supporteurs vont me découvrir. Mais si je dois leur donner un avant-goût de ce que je suis, il y a la vitesse, la finition, du jeu aérien. Je ne lâche rien, s’est encore décrit la recrue olympienne. "Je donne beaucoup sur le terrain, j’aide mes coéquipiers. Tout ce qu’il y a à faire sur le terrain pour aider l’équipe, je le fais." "Après quand tu arrives dans un club comme celui-là, il y a beaucoup d’attente. Je ne me retiens pas, je vais arriver et tout casser pour être titulaire et marquer des buts pour les fans de l’OM."

Moumbagna impatient d'arriver au Vélodrome

Faris Moumbagna a ensuite abordé les conditions de son arrivée à Marseille. Une recrue amenée par le nouveau directeur sportif officieux de l’OM, Medhi Benatia, lors du mercato hivernal.

"J’ai parlé avec Medhi (Benatia) mais pas encore avec Gennaro Gattuso ou le président, a concédé le buteur de 23 ans. "Mais après j’ai eu un bon feeling avec Medhi donc ça va, je suis rassuré."

Et le nouvel olympien de conclure: "Bien sûr il y a des frissons. Quand je regardais la Ligue 1 à la télé, quand j’étais au Cameroun avant de voyager, c’était juste quelque chose d’incroyable. Et aujourd’hui je vais vivre ça donc j’ai vraiment hâte d’arriver au Vélodrome."

Article original publié sur RMC Sport