• Covid-19: nouveau record en Floride avec plus de 10.000 cas supplémentaires
    Santé
    BFMTV

    Covid-19: nouveau record en Floride avec plus de 10.000 cas supplémentaires

    10.000 personnes ont été testées positives au coronavirus ces dernières 24 heures en Floride, portant le nombre de cas positifs à 169.106 ce jeudi dans cet Etat américain.

  • Emmanuel Macron appelle à "se préparer" à une rentrée économique "très dure"
    Actualités
    Franceinfo

    Emmanuel Macron appelle à "se préparer" à une rentrée économique "très dure"

    Alors qu’un remaniement semble plus que jamais d’actualité, le président de la République s'exprimer dans un entretien accordé à la presse quotidienne régionale, jeudi soir. Il évoque aussi la crise du coronavirus et la réforme des retraites.

  • Coronavirus : 14 morts dans les hôpitaux français au cours des dernières 24 h, la décrue se poursuit
    Actualités
    20minutes.fr

    Coronavirus : 14 morts dans les hôpitaux français au cours des dernières 24 h, la décrue se poursuit

    EPIDEMIE - Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation continue aussi à baisser avec 573 malades concernés

  • Roselyne Bachelot tance des médecins "infantilisés" et pourtant quand elle était ministre...
    Actualités
    Le HuffPost

    Roselyne Bachelot tance des médecins "infantilisés" et pourtant quand elle était ministre...

    POLITIQUE - Dix ans apres avoir ete mise sur le gril par une commission de l'Assemblee nationale insatisfaite de sa gestion "trop onereuse" de l'epidemie grippale H1N1, l'heure de la revanche a sonne pour Roselyne Bachelot.L'audition ce mercredi 1er juillet par la commission d'enquete du Covid-19 de l'ancienne ministre de la Sante, en poste entre 2007 et 2010 sous le gouvernement de François Fillon, a ete d'abord ete marquee par ses declarations dedouanant ses successeurs. "Les proces dont j'ai fait l'objet, les moqueries, les mises en cause (ont ete) d'une telle violence et d'une telle injustice que je peux comprendre les craintes suscitees chez certains de mes successeurs. On s'est dit qu'il y avait plus de risques a en faire trop qu'a en faire pas assez", a-t-elle analyse avant de se montrer beaucoup moins indulgente a l'egard des soignants que des responsables politiques. Du temps du H1N1Roselyne Bachelot a en effet appele de ses voeux "la creation d'une societe resiliente, ou chaque citoyen s'empare de sa protection", a l'oppose d'une certaine "infantilisation" actuelle, ou l'on attend tout "du seigneur du chateau". Dans son viseur: le manque d'anticipation des medecins liberaux qui ont ose se plaindre de la penurie de materiel de protection pendant la crise sanitaire de 2020. "Des medecins qui ne se constituent pas de stock de masques dans leur cabinet? Mais enfin! Qu'est-ce c'est que cette medecine? (...) On attend que le prefet apporte des masques avec une petite charrette ? Qu'est-ce que c'est que ce pays infantilise ? Il faut se prendre en main dans ce pays!", a-t-elle sermonne.Mais lorsqu'elle exerçait ses fonctions, l'ancienne ministre de la Sante semble oublier que des distributions de masques de protection a destination des soignants liberaux ont ete organisees... par ses prefets sur l'ensemble du territoire national, de la region parisienne a Calais en passant par Annecy, comme en temoignent les archives que vous pouvez voir dans notre de video en...Retrouvez cet article sur le Huffington Post

  • Coronavirus : la France enregistre 14 morts de plus
    Santé
    Reuters

    Coronavirus : la France enregistre 14 morts de plus

    PARIS (Reuters) - La France a enregistré 14 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus, portant le bilan à 29.875 morts depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi la direction générale de la santé (DGS).

  • Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le jeudi 2 juillet
    Santé
    RFI

    Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le jeudi 2 juillet

    L'épidémie de coronavirus a franchi un cap sur le continent africain avec plus de 10 000 personnes qui ont succombé au virus depuis le depuis de la crise sanitaire, selon les chiffres du Centre de contrôle des maladies de l'Union africaine. D'après ces mêmes chiffres, plus de 415 000 cas de coronavirus ont officiellement été détectés en Afrique dont plus de la moitié dans les deux pays les plus touchés : l’ Égypte (68 311 cas et 2 953 décès) et l'Afrique du sud (159 333 cas et 2 749 décès) avec 196 000 guérisons sur le continent. * L'Afrique du Sud pourrait durcir les mesures de confinementL’Afrique du Sud a enregistré 6 945 nouvelles infections en 24 heures, portant à plus de 150 000 le nombre de personnes contaminées. Le ministre de la Santé Zweli Mkize a prévenu les Sud-Africains qu’ils se préparent à des pics continus de contaminations et de décès pendant les jours qui viennent. Il a aussi averti que le durcissement des mesures de confinement « pourrait être nécessaire » pour juguler la pandémie dans le pays. 2 749 malades du Covid ont perdu la vie en Afrique du Sud. * Au Nigeria, un ministre régional de la Santé meurt du Covid-19Le ministre régional de la Santé de l’État d’Ondo dans le sud-est du Nigeria, Wahab Adegbenro, est mort ce jeudi 2 juillet à l’âge de 65 ans dans un hôpital de son Etat. Selon les médias nigérians, « il est décédé à l’hôpital des maladies infectieuses où il recevait un traitement ». Sa mort serait liée à une complication du Covid-19. Ce décès a lieu deux jours après que le gouverneur de la région Rotimi Akeredolu a été testé positif au coronavirus. Plusieurs responsables de l’État d’Ondo craignent d’avoir été infectés car ils ont assisté il y a quelques jours à une réunion en présence de ce gouverneur. * Les vols intérieurs vont reprendre au NigeriaLe Nigeria a assoupli les restrictions instaurées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, par la reprise des vols intérieurs dans une semaine. C’est le ministre de l’Aviation qui l’a annoncé ce jeudi sur les réseaux sociaux. « Je suis heureux d'annoncer que les aéroports d'Abuja et de Lagos reprendront leurs activités intérieures le 8 juillet 2020 », a déclaré Hadi Sirika, en référence aux aéroports qui desservent la capitale et le centre économique du pays.Il a également précisé que les aéroports de Kano dans le nord, de Port- Harcourt dans le sud, d'Owerri dans le sud-est et Maiduguri dans le nord-est rouvriraient le 15 juillet. Aucune annonce n'a en revanche été faite pour les vols internationaux qui resteraient interdits.Le Nigeria avait fermé son espace aérien en mars dans le but de contenir la propagation du nouveau coronavirus qui a contaminé jusqu'à présent 26 484 personnes et causé 603 décès dans le pays. * Sénégal, 236 agents de santé infectésLes professionnels de la santé sont ceux qui sont en première ligne dans tous les pays dans la lutte contre le coronavirus. Ils sont les plus exposés à la contamination. Au Sénégal, ils sont plus de 200 à avoir été infectés. « Concernant les agents de santé infectés, lors de notre précédente communication, nous étions à 136 cas, aujourd’hui nous avons une progression de 100, nous sommes à 236 agents de santé infectés dans la structure de santé mais également dans la communauté », a déclaré Abdoulaye Bousso, le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous) du ministère de la Santé et de l’Action sociale. D’après le bilan officiel, le Sénégal enregistre à ce jour 6 925 cas et 116 décès.Concernant la reprise du trafic aérien à l'international, « le principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l'encontre du Sénégal », a annoncé le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, mercredi 1er juillet. Cette déclaration fait « suite à la décision de l'Union européenne de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace ». Le président Macky Sall a annoncé la réouverture des frontières aériennes à partir du 15 juillet, mais l'Union européenne n'a rouvert ses frontières qu'à 15 pays. Sur le continent africain, seuls la Tunisie, le Maroc, l'Algérie et le Rwanda sont concernés. * Les internes toujours en grève dans les hôpitaux de MadagascarLes étudiants de 7e et 8e année de médecine sont en grève depuis lundi 29 juin pour protester contre les conditions sanitaires difficiles dans lesquelles ils travaillent dans les hôpitaux du pays en pleine crise du coronavirus. Les centres de prise en charge font face à un afflux de personnes confirmées ou suspectées d’être infectées du virus. Ces étudiants en médecine sont d’une grande aide dans la lutte contre l’épidémie. Leur grève pourrait durement être ressentie par le système de santé de Madagascar qui compte aujourd’hui 2 303 cas pour 22 décès. Ils ont lancé un appel aux autorités et dénoncer un manque d’équipements individuels de protection. La prime de risque qui a été promise par le chef de l’Etat n’a été reçue que par une minorité de ces internes. *  Égypte, réouverture des pyramides de GizehAprès trois mois de fermeture en raison de l’épidémie du Covid-19, ce site emblématique du tourisme en  Égypte a rouvert au public mercredi 1er juillet. Les autorités égyptiennes ont pris cette décision afin de relancer le tourisme qui a fortement baissé depuis le début de la crise sanitaire, qui a occasionné la fermeture des sites touristiques et des frontières. Cette réouverture intervient dans un contexte d’allègement progressif des mesures de restrictions, alors que l’ Égypte est le deuxième pays le plus touché par le virus avec 68 311 cas recensés et 2 953 décès. Les aéroports ont rouvert ainsi que l’un des principaux musées du Caire, le musée de la place Tahrir. Concernant les autres lieux culturels et de loisirs, le gouvernement avait annoncé en juin, leur réouverture progressive.

  • Nouveau record en Floride, la baisse en réa continue en France... le point sur le coronavirus
    Santé
    Paris Match

    Nouveau record en Floride, la baisse en réa continue en France... le point sur le coronavirus

    Voici les développements concernant l'épidémie du nouveau coronavirus en France et dans le monde.

  • Etats-Unis: Une femme accouche sur le parking d'une maternité
    Santé
    20minutes.fr

    Etats-Unis: Une femme accouche sur le parking d'une maternité

    UN PEU PRESSÉE - La vidéo de l'accouchement, captée par les caméras de vidéosurveillance de l'hôpital, est devenue virale sur les réseaux sociaux

  • Dépakine : la condamnation de l'Etat est "une grande victoire symbolique", réagit l'avocat d'une association de victimes
    Actualités
    Franceinfo

    Dépakine : la condamnation de l'Etat est "une grande victoire symbolique", réagit l'avocat d'une association de victimes

    Selon Charles Joseph-Oudin, avocat de l’Association des parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant, entre 15 000 et 30 000 familles ont souffert des mauvais effets du médicament commercialisé par Sanofi.

  • Scandale de la Dépakine: la justice reconnait la responsabilité de l'État français
    Santé
    RFI

    Scandale de la Dépakine: la justice reconnait la responsabilité de l'État français

    La justice française a reconnu pour la première fois ce jeudi 2 juillet la responsabilité de l'État dans le scandale du médicament Dépakine, le condamnant à indemniser trois familles dont les enfants sont lourdement handicapés après avoir été exposés in utero à cet anti-épileptique.À l'origine, la Dépakine est un médicament destiné à traiter les personnes souffrant d'épilepsie ou de troubles bipolaires. Mais à partir des années 1980, ce traitement s'est révélé dangereux pour les femmes enceintes, dont une grande partie ont donné naissance à des bébés atteints de malformation congénitale ou d'autisme. Des familles ont donc saisi la justice pour déterminer les responsabilités.Selon le tribunal administratif de Montreuil, l'Etat a manqué à ses obligations de contrôle dans cette affaire. Les magistrats lui reprochent des manquements en matière de sécurité sanitaire et d'informations sur ce médicament commercialisé depuis 1967 par Sanofi.Sanofi également reconnu coupableCe laboratoire français et des médecins qui ont prescrit la Dépakine ont également été reconnus responsables de n'avoir pas suffisamment informé les patientes des risques encourus.L'État a été condamné à indemniser chacune des trois familles à des montants d'environ 200 000 euros, 290 000 euros et 20 000 euros, en fonction de la date de naissance des cinq enfants concernés, âgés aujourd'hui de 11 à 35 ans.L'avocat des familles, Charles Joseph-Oudin a salué de « bonnes décisions », notamment parce qu'elles engagent aussi la responsabilité du laboratoire, tout en annonçant que les requérants allaient « faire appel dans les trois dossiers ».Entre 15 000 et 30 000 enfants handicapés« Je salue la condamnation de l'État, nous nous y attendions, le tribunal reconnaît également la responsabilité des médecins prescripteurs du médicament », a réagi auprès de l'AFP Marine Martin, présidente et fondatrice de l'Apesac (association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant), qui représente 7 500 victimes. « Mais je suis en colère car 80% des enfants nés avant 2004 sont exclus des indemnités », dénonce-t-elle, rappelant que « l'autisme les rend invalides à vie ».►À lire aussi : Dépakine : vers un nouveau scandale sanitaire en FranceEn effet, dans le dossier d'un enfant né en 1985, la justice a estimé que « seuls les risques de malformations étaient suffisamment documentés pour alerter la vigilance des autorités sanitaires » mais que les risques quant à l'apparition de troubles neuro-développementaux tel l'autisme n'étaient pas suffisamment connus à l'époque.Le nombre d'enfants handicapés à cause du valproate de sodium, molécule présente dans la Dépakine et utilisée contre l'épilepsie et les troubles bipolaires, est estimé entre 15 000 et 30 000, selon les études.

  • Audition de Xavier Bertrand: l’ancien ministre dénonce la gestion des masques
    Santé
    LeFigaro.fr

    Audition de Xavier Bertrand: l’ancien ministre dénonce la gestion des masques

    Entendu par les parlementaires sur la gestion de l’épidémie de Covid-19, l’ancien ministre de la Santé a déploré «une logique court-termiste».

  • 5G : "On n'a pas d'usage clairement identifié qui attirerait le public, mais un impératif industriel", en passant "au-dessus des problèmes de santé", affirme un chercheur
    Actualités
    Franceinfo

    5G : "On n'a pas d'usage clairement identifié qui attirerait le public, mais un impératif industriel", en passant "au-dessus des problèmes de santé", affirme un chercheur

    D'après Dominique Boullier, la 5G va aggraver l'inégalité des territoires. "La 5G va surtout servir aux objets connectés", affirme le professeur en sociologie.

  • Divertissement
    LeFigaro.fr

    Pourquoi ne peut-on pas s'empêcher de croiser les jambes en étant assis ?

    <p>Qu'on le fasse par reflexe ou pour destabiliser son auditoire, comme Sharon Stone dans <i>Basic Instinct</i>, le croisement de jambes en position assise est surtout le meilleur moyen d'achever ses lombaires. Philosophes, kinés, posturologues, ergonomes... décryptage et conseils pour croiser sans danger. </p>

  • Après les municipales, une majorité de Français demande un changement de politique mais pas de Premier ministre, selon notre sondage
    Politique
    Franceinfo

    Après les municipales, une majorité de Français demande un changement de politique mais pas de Premier ministre, selon notre sondage

    Le remaniement et le changement de politique doivent s'accompagner d'un tournant plus écologique et social du quinquennat, déclare une majorité de sondés. L'étude montre aussi qu'EELV est perçu comme un parti d'avenir.

  • Protoxyde d'azote : la maire de Mulhouse interdit le gaz hilarant aux alentours des écoles pour "raisons de santé publique"
    Santé
    Franceinfo

    Protoxyde d'azote : la maire de Mulhouse interdit le gaz hilarant aux alentours des écoles pour "raisons de santé publique"

    La ville de Mulhouse vient d'interdire l'usage du protoxyde d'azote à proximité des écoles. Cela suffira t-il à enrayer la consommation abusive de ce gaz hilarant qui peut se révéler nocif pour la santé ?

  • Chine : Faut-il avoir peur de la nouvelle grippe porcine ?
    Santé
    20minutes.fr

    Chine : Faut-il avoir peur de la nouvelle grippe porcine ?

    PSYCHOSE - Pour l’instant, c’est prématuré, expliquent les spécialistes et Pékin minimise

  • Pollution de l'air : une campagne inédite d'analyse de l'air a révélé la présence de pesticides interdits
    Santé
    Franceinfo

    Pollution de l'air : une campagne inédite d'analyse de l'air a révélé la présence de pesticides interdits

    L'air ambiant a été analysé sur une année et les trois agences impliquées y ont décelées des produits interdits, certains depuis des dizaines d'années.

  • Faire du sport serait bon pour la vue, selon une nouvelle étude
    Santé
    Yahoo Actualités

    Faire du sport serait bon pour la vue, selon une nouvelle étude

    Les chercheurs de l’Ecole de médecine de Virginie ont émis l’hypothèse que faire du sport permettrait d’empêcher le développement de maladies oculaires qui engendrent une perte de la vision. Les premières études ont été menées sur des souris de laboratoire.

  • Après une érection de 4 heures, un homme testé positif à la Covid
    Santé
    Futura

    Après une érection de 4 heures, un homme testé positif à la Covid

    C'est en examinant un patient atteint de la Covid-19 que les médecins ont détecté chez lui un cas de priapisme, défini comme une érection s'étendant sur plusieurs heures. L'équipe suggère que les deux événements pourraient avoir un lien de causalité.

  • Le Covid-19 a érodé la santé mentale, physique et financière de nombreuses Africaines
    Santé
    Franceinfo

    Le Covid-19 a érodé la santé mentale, physique et financière de nombreuses Africaines

    Beaucoup d'entre elles sont davantage fragilisées à cause des répercussions du Covid-19.

  • Confinement : une personne sur trois a souffert psychologiquement
    Santé
    Yahoo Actualités

    Confinement : une personne sur trois a souffert psychologiquement

    L’enferment, l’éloignement social, l’inquiétude quant à l’avenir... sont autant de facteurs qui ont joué sur le moral de la population pendant le confinement lié à l’épidémie du Covid-19. Un impact bien plus important qu’on ne le pense selon deux nouvelles études.

  • Santé
    LeFigaro.fr

    Les "energy balls" : trop énergétiques pour être sains ?

    <p>Quoi de plus sain qu'un mélange de fruits secs et à coques pour caler une petite faim ? Adoubée par le grand jury populaire de l’alimentation saine, les energy balls ne sont pourtant pas l'encas idéal. C'est ce que souligne le magazine <i>UFC-Que choisir</i> dans son dernier numéro. Explications.</p>

  • "Je me dis : la Pauline d'avant, elle est morte" : Marquée à vie, elle raconte sa reconstruction après un accident
    Actualités
    Franceinfo

    "Je me dis : la Pauline d'avant, elle est morte" : Marquée à vie, elle raconte sa reconstruction après un accident

    À 27 ans, la vie de Pauline a basculé. Marquée à vie, elle raconte son histoire.

  • Les acides gras trans, augmentent le risque de cancer des ovaires
    Santé
    Destination Santé

    Les acides gras trans, augmentent le risque de cancer des ovaires

    Les acides gras trans exposent à un risque élevé de cancer des ovaires. Une étude menée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) est la première d’envergure européenne à montrer cette association. Ces éléments alimentaires se trouvent d’une part dans la viande et les produits laitiers, mais aussi dans les viennoiseries, pizzas […]

  • Les vacances doivent-elles être « apprenantes » ?
    Actualités
    Destination Santé

    Les vacances doivent-elles être « apprenantes » ?

    Les grandes vacances seront bientôt là et devraient réjouir chacun. Pourtant, pour les parents notamment, le lâcher prise n’est pas toujours au rendez-vous. Le confinement ayant empêché les enfants de poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions, beaucoup s’inquiètent d’un retard à rattraper dans les apprentissages. Mais alors, faut-il faire étudier les enfants durant tout […]