Publicité

Incidents OM-OL: amende pour un supporter marseillais après un jet de fumigène

Un supporter marseillais de 50 ans, peu habitué du stade Vélodrome, a été condamné mardi 23 janvier à 300 euros d'amende pour avoir jeté un fumigène sur un car de supporters lyonnais fin octobre, à Marseille, avant le match OM-OL finalement reporté. Ce père de trois enfants, employé depuis 23 ans dans une enseigne d'électroménager, avait reconnu les faits lors de son interpellation.

"On ne l'y reprendra pas"

L'interdiction de stade demandée par le ministère public n'a pas été prononcée et cette condamnation ne figurera pas au casier judiciaire du prévenu. "Rien n'indique que ce fumigène ait pu apporter d'autres dégradations au bus", qui avait déjà été endommagé, a précisé le parquet qui avait requis la même peine. "Il présente toutes les garanties que l'on ne l'y reprendra pas", a ajouté le procureur de la République.

"C'est une bêtise, j'aurais mieux fait de le laisser (le fumigène, ndlr) par terre", a déclaré ce supporter qui affirme ne fréquenter le stade que deux fois par an. Il a reconnu qu'il était un peu alcoolisé au moment des faits après avoir bu "trois pastis".

Un autre supporter de 22 ans, membre du club Marseille trop puissant (MTP), qui avait jeté une pierre sur le même bus, avait été condamné le 23 novembre à quatre mois de prison avec sursis et à une interdiction de stade.

Le 29 octobre 2023, outre la dégradation de ce car de supporters lyonnais, celui dans lequel avait pris place l'encadrement et les joueurs de l'OL avait également été caillassé. Son entraîneur, Fabio Grosso, licencié depuis, avait été sérieusement blessé au visage et le match avait été annulé avant même de commencer.

Article original publié sur RMC Sport