Publicité

Mercato: comment Clauss a vécu le coup de pression de l'OM

À 24h de la fermeture du mercato, Jonathan Clauss veut rester concentré sur l’Olympique de Marseille, malgré le coup de pression dont il fait l’objet depuis lundi soir. L’international français n’a pas l’intention de partir, il veut de la stabilité. D’ailleurs, l'OM n’a pas reçu d’offre à la hauteur de la valeur du joueur, et le club phocéen n’a pas l’intention de le brader.

>> Les infos mercato EN DIRECT

Au-delà des critiques sur ses performances, clairement moins bonnes depuis deux mois, Clauss a forcément mal vécu le fait que son comportement soit pointé du doigt publiquement, et qu’il soit accusé de s’économiser.

Clauss a passé des examens pour son genou

Selon plusieurs échos venus de la Commanderie, l’ancien Lensois – qui s’est par exemple arrêté quelques instants à la sortie de la Commanderie pour saluer des supporters - s’est efforcé de ne rien laisser transparaître ces dernières heures, lui qui prend soin depuis dimanche de cette douleur au genou qui a beaucoup fait parler.

Clauss a passé des examens, dont le diagnostic pourrait donner raisons aux deux parties. Son genou a reçu un traumatisme, très léger. Lui a eu peur que ce soit plus grave, et a préféré dire stop, par précaution. Le club estime qu’il aurait largement pu tenir sa place, malgré la douleur, comme le font très souvent d’autres joueurs. D’ailleurs, sur le rapport de la LFP que les clubs doivent effectuer en marge de la feuille de match, le médecin de l’OM n’a indiqué "aucun blessé". Ce qui a mis Gennaro Gattuso dans un état second...

Cet épisode et la colère du coach italien envers son joueur sont les derniers déclics qui ont décidé le club a dénoncer sans scrupules la fragilité de Clauss, dans un contexte où le club olympien avait déjà quelques griefs contre lui ces derniers temps, principalement liés à son attitude comme expliqué mardi par RMC Sport.

Clauss sait que ses performances seront suivies de très près

L’entourage du joueur ne veut surtout pas faire de vagues, mais s’est chargé, quand il le fallait, de donner et défendre leur version auprès de personnes qui comptent beaucoup dans la carrière de Clauss.

Alors que l’OM s’est renseigné au sujet du Rennais Lorenz Assignon voire de l’ancien Lillois Zeki Celik, l’international français sait que ses performances seront suivies de très près lors des prochains matchs. La tendance est ce mercredi qu’il reste à Marseille. Mais le fait que l’OM ne lâche pas l’idée de recruter au poste de latéral droit, et que le marché des transferts ferme le 9 février en Turquie (Galatasaray suivrait la situation de Clauss) sont autant d’éléments qui maintiennent la pression autour de Jonathan Clauss.

Article original publié sur RMC Sport