Publicité

"Rien n'est fini": Ioulia Navalnaïa appelle ses partisans à ne "pas céder" après la réélection de Poutine

Ioulia Navalnaïa a appelé ce mardi 19 mars ses sympathisants à être "patients" et "aller de l'avant", en rejetant l'authenticité de la réélection triomphale du président russe Vladimir Poutine, forgée dans la répression de l'opposition.

"Ne cédez pas, la Russie sera libre", a déclaré la veuve de l'opposant russe Alexeï Navalny dans une courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux à destination de ses sympathisants, fustigeant la corruption et les tricheries électorales du président russe.

"Rien n'est fini"

"Les résultats n'ont aucun sens", a dénoncé Ioulia Navalnaïa, alors que les résultats officiels ont donné quelque 87% des suffrages au président russe. "Soyez patients et allez de l'avant", a-t-elle dit à ses partisans. "Les élections sont passées, mais rien n'est fini. Au contraire, nous devons nous serrer les coudes et travailler plus que jamais" pour changer le régime.

L'opposition russe a été décimée ces dernières années par la répression, qui a culminé en février avec la mort dans des circonstances troubles en prison d'Alexeï Navalny, qui depuis plus d'une décennie était la figure de proue des détracteurs de Vladimir Poutine.

Une mobilisation devant les urnes

Ioulia Navalnaïa, qui accuse les autorités d'avoir assassiné son mari, a assuré que son mouvement se battra pour "que personne dans le monde ne reconnaisse Poutine comme un président légitime, pour que personne ne s'assoie avec lui à la table des négociations".

Enfin, elle a remercié les électeurs qui se sont mobilisés pour aller tous en même temps aux urnes dimanche à midi, conformément à son appel pour montrer leur nombre. D'importantes queues se sont formées par endroit en Russie et devant de nombreuses ambassades. Vladimir Poutine a jugé que cette mobilisation n'avait eu "aucun effet".

Article original publié sur BFMTV.com