Publicité

Présidentielle 2027: un sondage donne Marine Le Pen élue au second tour pour la première fois

La présidente des députés RN est donnée gagnante face à Gabriel Attal dans la course à l'Élysée d'après un sondage Ifop. Elle est au coude-à-coude avec Édouard Philippe tandis qu'elle bat, sur le papier, très largement Jean-Luc Mélenchon.

Des chiffres à manier avec prudence mais qui devraient donner le sourire à Marine Le Pen. Pour la toute première fois, la cheffe des députés RN est donnée gagnante dans un sondage au second tour de la présidentielle en 2027 face à différents concurrents.

Que ce soit face à Gabriel Attal avec 51% des voix ou Jean-Luc Mélenchon avec 64% des suffrages exprimés, la présidente des députés RN parvient face à ces deux candidatures à entrer à l'Élysée, d'après un sondage Ifop pour Valeurs actuelles.

36% des suffrages dès le premier tour de la présidentielle de 2027

Seule des trois hypothèses testées qui pourraient l'inquiéter: celle d'un second tour face à Édouard Philippe, qui les donne tous les deux à 50%.

En 2017, Marine Le Pen avait été largement battue par Emmanuel Macron qui avait récolté 58,55% des voix. L'écart s'était cependant largement resserré depuis 2017. Cette année-là, le futur président avait été élu avec 66,10% des voix.

Là où l'élue RN avait été à la peine pour engranger de nouveaux soutiens au second tour en 2022 pour dépasser son socle de premier tour (23,15%), l'ex-candidate à la présidentielle est créditée dans ce sondage dès le premier tour de 36% des voix que ce soit face à Édouard Philippe ou Gabriel Attal.

Des mois de dynamique

Elle est largement servie par la dégringolade de Jean-Luc Mélenchon, qui ne récolte dans ce sondage que 14% des votes au premier tour, loin de la dernière élection (21,95%). Le score de Laurent Wauquiez, favori pour représenter la droite, n'a pas de quoi non plus la mettre en danger (4,5%), ni celui d'Éric Zemmour (6%).

Si un sondage effectué à plus de trois ans de la prochaine présidentielle doit être pris avec précaution, il peut être considéré comme un indice de la dynamique du Rassemblement national. Depuis l'élection de 89 députés à l'Assemblée nationale en juin 2022, Marine Le Pen est parvenue à normaliser son image.

Stratégie attrape-tout à l'Assemblée, prises de parole lissées de toute aspérité, présence à la marche contre l'antisémitisme... Ces derniers mois, Marine Le Pen est parvenue à se glisser sur la seconde place du podium des personnalités préférées des Français.

À cinq mois des élections européennes, la tête de liste du RN Jordan Bardella est largement en tête de tous les sondages, très loin devant la liste Renaissance. Lors d'une conférence de presse mi-janvier, Emmanuel Macron avait accusé le mouvement d'être "devenu le parti de la colère facile".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - LES ÉCLAIREURS - Marine Le Pen: l'ascension dans les sondages