Publicité

L'ex-otage Franco-Israélienne Mia Schem a quitté l'hôpital et est rentrée chez elle

La jeune femme de 21 ans a été libérée le 30 novembre. Elle était retenue en otage dans la bande de Gaza par le Hamas depuis l'attaque de la rave-party le 7 octobre dernier.

Mia Schem est rentrée chez elle. La jeune Franco-Israélienne de 21 ans est restée otage du Hamas dans la bande de Gaza durant 55 jours. Ce mardi 5 décembre, elle a pu quitter l'hôpital où elle séjournait depuis sa libération et rentrer chez elle.

Chants, drapeaux israéliens, portables... Des images diffusées dans les médias israéliens montrent Mia Schem accueillie par une foule de personnes, l'applaudissant et l'acclamant lors de son retour à Shoham, la ville où elle vit avec sa famille. Une vidéo montre également son retour dans sa maison, entourée de ses proches.

Sur les images, Mia Schem et sa famille apparaissent très émues. La jeune femme a par ailleurs une blessure à la main, qu'elle a subie le 7 octobre dernier lors de son enlèvement.

Enlevée lors de la rave-party

La Franco-Israélienne a été libérée le 30 novembre dans le cadre de l'accord passé entre le Hamas et Israël, sous la médiation du Qatar, de l'Égypte et des États-Unis. Elle était retenue dans la bande de Gaza depuis l'attaque du festival de musique Supernova Sukkot, qui se tenait à proximité de l'enclave palestinienne, où plus de 250 personnes ont été tuées.

Keren Scharf Schem, sa mère, était sans nouvelles d'elle jusqu'à la diffusion le 16 octobre par le Hamas d'une vidéo où sa fille apparaissait affaiblie, blessée mais vivante.

Miam Schem est la quatrième otage française à avoir été libérée par le Hamas. Après sept jours de trêve, les opérations militaires de l'armée israélienne ont repris sur l'ensemble de la bande de Gaza, où sont encore détenus 138 otages.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Je ne voyais pas devant moi et je n'arrivais pas à respirer" : un Gazaoui raconte comment un tir de roquette a détruit son quartier