Publicité

JO Paris 2024 : 800 personnes dont 15 fichés S écartées de l’organisation pour des raisons de sécurité

Des mesures de sécurité. Gérald Darmanin a déclaré ce dimanche 31 mars que 800 personnes, dont 15 fichés S, ont été mises à l’écart de l’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024, rapporte LCI. Toutes les personnes « qui approchent les Jeux olympiques » sont « contrôlées », a affirmé le ministre de l’Intérieur, interrogé par la chaîne d’info en continu. Au total, près d’un million de contrôles devront être réalisés et 180 000 d'entre eux ont déjà été effectués. Il a également précisé que ce dispositif concerne notamment « les bénévoles, les porteurs de la flamme et les gens qui vont vous accompagner ».

À lire aussi Depuis le début des opérations « place nette XXL », 1 738 interpellations dans la lutte anti-drogue, annonce Gérald Darmanin

Parmi les individus ciblés lors de cette large opération menée par le locataire de la place Beauvau, « des islamistes radicaux » et « des gens de l’écologie radicale qui veulent faire de la contestation » ont été identifiés. « Ça veut dire qu’il y a des gens qui ont voulu s’inscrire pour porter la flamme, pour être bénévoles aux Jeux olympiques et qui manifestement n’avaient pas des bonnes intentions », a indiqué Gérald Darmanin.

À lire aussi Sainte-Soline : les anti-bassines veulent porter plainte contre Gérald Darmanin pour « mensonge sous serment »

45 000 forces de sécurité intérieure mobilisées

La sécurité sera un jeu enjeu de taille lors de la compétition qui se tiendra du 26 juillet au 11 août. Les épreuves se...


Lire la suite sur LeJDD