Publicité

Covid-19: le variant JN.1 représente désormais 70% des contaminations en France

Il est l'un des nombreux petits-enfants d'Omicron. Le variant JN.1 est aujourd'hui majoritaire en France hexagonale, rapporte Santé publique France. Entre le 11 et le 18 décembre 2023, il représentait entre 67% et 70% des séquençages du Covid-19.

Selon les récentes données, il est également le variant le plus détecté à l'échelle mondiale.

"À ce stade, aucun signal préoccupant en termes de santé publique n’a été associé à JN.1", précise néanmoins Santé publique France.

L'importance du vaccin

JN.1 a ainsi remplacé le variant BA.2.86, dont il descend, appartenant également à la grande famille d'Omicron, et le variant EG.5. Selon Santé publique France, le nouveau variant majoritaire pourrait être plus résistant aux anticorps (d'un vaccin ou d'une précédente infection) du fait de ses mutations.

Cet "échappement immunitaire" pourrait néanmoins être "partiellement compensé par une diminution de transmissibilité".

Les spécialistes recommandent toutefois toujours de se protéger grâce à la vaccination. "Le vaccin a été modifié pour s'adapter au variant XBB 1.5, proche du JN.1. Les essais ont montré que le nouveau vaccin protège contre JN.1", expliquait début décembre sur BFMTV Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon.

Selon les données datant du 10 janvier, la circulation du virus du Covid-19 est en baisse, après une recrudescence au mois de décembre.

Article original publié sur BFMTV.com