Publicité

Covid-19: le Covars recommande le port du masque et la vaccination pour les fêtes de fin d'année

Un air de déjà-vu. Le Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires (Covars), successeur du Conseil scientifique, a interpellé le ministère de la Santé à quelques jours des fêtes de fin d'année. Le tout pour demander des mesures barrières.

Dans une note remise le 14 décembre dernier, le Covars alerte sur la recrudescence des maladies respiratoires en France, et en particulier du Covid-19. Depuis plusieurs jours, les passages aux urgences liés à la maladie voient leur part progresser, avec la circulation active d'un sous-variant d'Omicron, JN.1, considéré par des spécialistes comme "beaucoup plus transmissible que la grippe".

Un masque autour du sapin?

Selon le Covars, la hausse des contaminations du Covid-19, associée à celles de la grippe - qui est passée en phase épidémique dans plusieurs régions de France - et de la bronchiolite, justifie le retour de mesures barrières.

"Dans le contexte actuel, il est absolument nécessaire de renforcer activement les moyens de prévention par la vaccination et les autres mesures de prévention telles que le port du masque et l’aération des locaux", écrit le Comité.

Il suggère même l'"obligation" du port du masque "au contact de patients les plus vulnérables, en particulier immunodéprimés".

La "très modeste" couverture vaccinale est également au cœur des préoccupations du Covars, surtout chez les personnes âgées. "Seulement 27,4% des personnes âgées de 65 ans ou plus, ou souffrant de comorbidités, et 22,5% des résidents en Ehpad ont reçu une dose du rappel de vaccin en fin de semaine 50."

Le 14 décembre dernier, le désormais ancien ministre de la Santé Aurélien Rousseau avait lancé un "appel solennel" aux Français à se faire vacciner contre la grippe et le Covid-19, rappelant qu'il était possible de se faire vacciner simultanément contre les deux virus.

Article original publié sur BFMTV.com