Publicité

Covid-19: en Espagne, le masque redevient obligatoire dans les hôpitaux

Une mesure forte dans un pays encore traumatisé. A partir de ce mercredi 10 janvier, le port du masque va de nouveau redevenir obligatoire dans les hôpitaux et les centres de santé publics en Espagne, une décision motivée par la flambée des virus hivernaux, et notamment de la grippe, a annoncé lundi soir le ministère de la Santé espagnol.

Le pays, qui a porté un lourd tribut à l'épidémie de Covid-19, et notamment la première vague de début 2020, s'interrogeait depuis plusieurs jours sur la mesure alors que les régions espagnoles, qui ont la main sur les questions de santé, étaient en désaccord.

"Nous avons appris"

A l'issue d'une réunion organisée plus tôt cette semaine avec les représentants des différentes régions espagnoles sur les "actions de santé publique coordonnées face à ces pics épidémiques" hivernaux, et devant la réticence de certaines autorités régionales, la mesure a été décrétée au niveau national.

Elle concerne les hôpitaux et centres de santé publics, où sont réalisées une grande partie des consultations, mais pas les pharmacies, précise toutefois le ministère de la Santé. "Après la pandémie, nous avons appris", a déclaré à l'issue de la réunion la ministre de la Santé Monica Garcia.

"Nous avons intensément discuté sur le rôle du masque pour protéger surtout dans les hôpitaux, les centres de santé, pour protéger aussi bien les patients que les professionnels. Une mesure qui est efficace, une mesure de bon sens, une mesure soutenue par la recherche scientifique et bien accueillie par la population", a-t-elle expliqué.

Vendredi, le gouvernement espagnol avait fait savoir qu'il souhaitait un retour du masque dans les hôpitaux et centres de santé publics de tout le pays face à l'"augmentation notable des infections par les virus respiratoires".

Déjà des dispositions régionales

Plusieurs régions, dont la Communauté valencienne, Murcie et la Catalogne, avaient déjà pris les devants et avaient déjà annoncé qu'elles rendaient le port du masque obligatoire pour les professionnels de santé et les patients dans leurs hôpitaux et centres de santé, parfois même dans les pharmacies comme dans les Asturies.

Cette décision a été prise alors que les médecins tirent depuis plusieurs jours la sonnette d'alarme face à l'augmentation des cas de grippe, mais aussi de Covid-19 ou d'autres virus respiratoires, notamment dans les régions de l'est du pays.

Durant la pandémie de Covid, l'obligation de porter le masque a été très largement respectée en Espagne, où le confinement mis en place a été parmi les plus stricts au monde.

Le port du masque obligatoire n'a ainsi été levé qu'en juillet 2023 dans les lieux susceptibles d'accueillir des personnes à risque, comme les hôpitaux, les maisons de retraite ou encore les pharmacies.

Article original publié sur BFMTV.com