Publicité

CAN 2024: les scénarios qui peuvent qualifier la Côte d'Ivoire, malgré son humiliation contre la Guinée équatoriale

Après le cauchemar, l’espoir. En très grand danger après sa défaite contre la Guinée équatoriale (0-4), la Côte d’Ivoire a semblé proche de prendre la porte dès les poules lors de cette CAN 2024 disputée devant son public. Malgré la terrible humiliation infligée par les partenaires d’Emilio Nsue aux Eléphants, la qualification pour les huitièmes de finale reste possible.

Mieux, avec le nul concédé par le Ghana face au Mozambique (2-2) dans le groupe B, les joueurs de Jean-Louis Gasset se retrouvent en ballotage favorable avant la suite des matchs de la troisième journée. Avec seulement deux points, les Black Stars sont assurés de finir derrière la Côte d’Ivoire après l’égalisation de Reinildo à la dernière seconde pour le Mozambique. Par conséquent, il suffit maintenant qu’une seule nation finissant troisième avec moins de trois points ou une différence de buts moins bonne que celle des Eléphants (-3) pour que le pays hôte soit qualifié.

>> Mozambique-Ghana (2-2)

Le bonheur du Cameroun prolonge l'attente ivoirienne

Dans le groupe D, avec quatre points, l’Angola et le Burkina Faso ont validé ce lundi leur billet pour les huitièmes. Peu importe les résultats de la troisième journée, le troisième de la poule finira avec un meilleur bilan que la Côte d’Ivoire. Même la Mauritanie d’Amir Abdou en cas de victoire face à l’Algérie serait devant les partenaires de Seko Fofana. A l’inverse, deux scénarios qualifieraient à coup sûr la sélection ivoirienne pour les huitièmes de finale.

En battant la Gambie mardi lors de son troisième match, le Cameroun s'est qualifié pour les huitièmes après un final totalement fou (3-2). Le succès des Lons indomptables enlève donc une possibilité de qualification à la Côte d'Ivoire. Un nul du Cameron et le public ivoirien aurait célébré sa qualification pour la phase à élimination directe. Malhreusement pour les Eléphants, il leur faudra encore patienter après le but vainqueur du Rennais Christopher Wooh dans les derniers instants du match. En s'imposant ce mardi, les Camerounais de Rigobert Song ont aussi acté l'élimination du Ghana.

Le Maroc qualifié et peut-être sauveur des Eléphants

Le nul du Ghana lundi face au Mozambique a également fait les affaires du Maroc. Avec déjà quatre points, les Lions de l’Atlas sont certains de finir a minima parmi les meilleurs troisièmes, même si l’équipe de Walid Regragui s’incline ce mercredi face à la Zambie (21h) dans le groupe F.

C’est donc une équipe maghrébine déjà qualifiée qui tentera de sécuriser sa première place, et donc un huitième de finale supposé plus abordable, face à la Zambie. Un match que suivront avec attention les Ivoiriens. En cas de victoire du Maroc, peu importe l’issue du match entre la Tanzanie et la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire sera dans les quatre meilleurs troisièmes.

Enfin, dans le groupe E, où le Mali est sûr de finir dans les trois premiers et a donc validé son billet pour les huitièmes avec quatre points, un troisième scénario (plus hypothétique) permettrait au pays hôte d’assurer sa survie dans le tournoi continental. Pour cela il faudrait que les Aigles battent la Namibie et que dans le même temps, la Tunisie ne gagne pas contre l’Afrique du Sud.

La Côte d’Ivoire qualifiée si...

  • victoire du Maroc face à la Zambie

  • victoire du Mali face à la Namibie et la Tunisie ne gagne pas contre l’Afrique du Sud

Article original publié sur RMC Sport