Publicité

Algérie: "Ne le tuez pas trop vite", Belmadi vole encore au secours de Mahrez

Qui veut la peau de Riyad Mahrez? Pas Djamel Belmadi, ça c'est certain. Malgré les débuts poussifs de l'ailier algérien pendant la Coupe d'Afrique disputée en Côte d'Ivoire, le sélectionneur des Fennecs continue de le défendre mordicus. Après avoir déjà dit que les critiques n'affectaient pas son protégé, le technicien a une nouvelle fois affiché un beau soutien à sa star en conférence de presse.

"Je veux que personne n’oublie ce que Riyad est capable de faire", a lancé Djamel Belmadi ce lundi à la veille du duel décisif contre la Mauritanie. "Oui, bien sûr, je suis d’accord, c’est un fait, les deux derniers matchs n’étaient pas ses meilleurs avec l’équipe nationale. Mais ne le tuez pas trop vite. Il y a deux mois il était champion d’Europe."

>> Toutes les infos sur la CAN 2024

"Nous savons ce qu’il est capable de faire"

Victorieuse en 2019 mais éliminée dès le premier tour lors de la dernière édition de la CAN, l'Algérie n'est toujours pas assurée de jouer les huitième de finale après une entrée en lice compliquée lors du tournoi continental. Après un nul décevant contre l'Angola (1-1), les Fennecs ont arraché dans la douleur un autre point face au Burkina Faso (2-2).

Si Baghdad Bounedjah affiche un joli niveau avec déjà trois buts, Riyad Mahrez n'y arrive pas. Le capitaine algérien n'a toujours pas marqué ni même délivré la moindre passe décisive pour un partenaire.

De quoi le faire débuter sur le banc contre les Mourabitounes d'Amir Abdou? Pas sûr tant Djamel Belmadi apprécie l'ancien joueur de Manchester City désormais star à Al-Ahli en Arabie saoudite.

>> Tous les matchs de la CAN sont accessible via l'offre RMC Sport-beIN Sports

"A propos de mon plan pour la rencontre de mardi, évidemment je ne vais rien dire parce qu’il ne faut jamais donner d’information. Il pourrait débuter, il pourrait être sur le banc", a encore expliqué le sélectionneur de l'Algérie auprès des journalistes présents. "Cela n’a pas d’importance. Le plus important c’est que l’équipe soit capable de gagner pour se qualifier pour les huitièmes de finale."

Et Djamel Belmadi de revenir sur le cas Mahrez: "Il pourrait débuter, il pourrait entrer en jeu. Qu’importe, c’est notre capitaine, nous savons ce qu’il est capable de faire. Je sais qu’il y a beaucoup de doutes sur lui en ce moment mais il a toujours joué comme ça. Jouer sous pression, il y est habitué. J’ai toute confiance en lui, l’équipe a toute confiance en lui."

Article original publié sur RMC Sport