Publicité

CAN 2024: après l'Algérie, la Tunisie a aussi déposé un recours contre l’arbitrage

Après la plainte de l’Algérie après son match nul face au Burkina Faso (2-2), c’est la Fédération tunisienne qui a également déposé un recours officiel contre l’arbitrage. Les Aigles de Carthage entendent dénoncer certaines décisions prises lors de leur match nul contre le Mali (1-1) à l'occasion de leur deuxième rencontre à la Coupe d'Afrique des nations.

>> Toutes les infos sur la CAN en direct

Le VAR dans le viseur des Tunisiens

"Ce dimanche, la Fédération Tunisienne de Football a déposé une plainte officielle auprès de la Confédération Africaine de Football, en raison de la prestation de l’arbitre et des arbitres du VAR, ainsi que du directeur du match, lors du match qui a opposé notre équipe nationale à son homologue l’équipe malienne. La FTF a souligné la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter de telles erreurs à l’avenir et garantir les droits de notre équipe pour le reste du tournoi", écrit la FTF dans un communiqué.

Les Aigles de Carthage ciblent notamment un accrochage de Sacko sur Msakni dans la surface de réparation juste avant la pause. Malgré l'intervention du VAR, le penalty n'a pas été accordé à la Tunisie. Tenue en échec par le Mali (1-1), la Tunisie occupe une inquiétante 4e place dans son groupe E. Tout se jouera lors du dernier match face à l'Afrique du Sud mercredi (18h). Au même moment, les Maliens, leaders, tenteront de se qualifier et de conserver leur première place face à la Namibie.

Article original publié sur RMC Sport