Publicité

CAN 2024: "Voir les joueurs pleurer dans le vestiaire, ça me fait mal", Gasset réagit à l'humiliation de la Côte d'Ivoire

Le sélectionneur de la Côte d'Ivoire Jean-Louis Gasset a évoqué un match "cauchemar" après la lourde défaite de son équipe ce lundi face à la Guinée équatoriale (0-4), qui risque de priver les Eléphants d'un 8e de finale de la Coupe d'Afrique des nations à domicile.

"Dans la vie, il y a des matches cauchemar. On prend un but à une minute de la mi-temps sur la seule occasion de l'adversaire. On a eu la maîtrise du jeu, des occasions, des opportunités et on rentre à 0-1 à la mi-temps. Déjà c'est un peu dur", a analysé Gasset en conférence de presse après le match.

"En deuxième mi-temps, c'est le même scénario, on est dominateurs, les occasions arrivent, les buts sont marqués puis refusés. On appelle ça le scénario catastrophe", a-t-il poursuivi. Menés 1-0 par un but d'Emilio Nsue avant la mi-temps, la Côte d'Ivoire a marqué par deux fois, mais les buts ont été refusés pour hors-jeu.

Gasset pessimiste pour la qualification

Les Eléphants se sont alors effondrés et ont encaissé trois autres buts entre la 73e et la 88e minutes. "Je ne pense pas que ce soit au niveau de l'état d'esprit. Quand je vois les joueurs dans le vestiaire en train de pleurer, ça me fait mal. On a tenté, on a tout donné, je pense. Quand vous avez un scénario comme ça, limite cauchemar, il n'y a pas grand-chose à dire ni à faire", a estimé le technicien français de 70 ans, reconnaissant que le 2e but équato-guinéen avait été un "coup de massue".

> Le film de Guinée équatoriale - Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire n'est pas encore éliminée de "sa" CAN mais avec 3 points et une différence de buts négative (-3) elle doit compter sur les autres groupes pour finir parmi les quatre meilleurs troisièmes. "On a gagné un match, les quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés on va espérer. Mais quand on attend le résultat des autres c'est pas bon signe", a reconnu Gasset. Interrogé sur son avenir à la tête de la sélection, il a indiqué qu'il aurait une "discussion" avec le président de la fédération ivoirienne, Yacine Idriss Diallo.

Article original publié sur RMC Sport