Travaux, pollution, embouteillages… Paris n’est plus une fête

Embouteillages place de la Concorde à Paris.  - Credit:BENOIT DURAND / Hans Lucas via AFP
Embouteillages place de la Concorde à Paris. - Credit:BENOIT DURAND / Hans Lucas via AFP

Rien ne va plus. Paris est devenue une ville impraticable. En plus des travaux entamés et inachevés, la Mairie a décidé de nouveaux tracés pour une circulation en dépit du bon sens, ce qui provoque de plus en plus d'embouteillages et augmente le taux de pollution.

Je n'ai jamais compris ce que la Mairie a fait place de la Bastille. Avant, la circulation était fluide ; les voitures circulaient dans le bon sens. Voilà que l'on a changé le sens et dépensé un argent fou pour compliquer ce qui était simple. Il en est de même boulevard du Montparnasse et dans d'autres artères. On ne sait plus dans quel sens viennent les voitures et surtout les bus. Les piétons, surtout les personnes âgées, sont déboussolés.

Comme d'habitude, certains syndicats choisissent leur moment pour empêcher les gens de partir en vacances ou rendre les départs difficiles. C'est devenu une tradition. Ils pensent que l'État aura pitié des usagers et cédera à leurs exigences. Or c'est toujours le même cirque. Les syndicats sont nécessaires et leur rôle est important dans une démocratie. Mais on leur demande d'avoir un peu d'imagination et de changer leurs moyens de pression.

Le règne de l'absurde

Les aéroports sont méconnaissables. Ce sont des souks la veille de grands événements. Tout le monde a l'œil rivé sur le tableau des départs. On y lit plus de « retardé » ou « annulé » que de « prévu à l'heure ». N'empêche, le Covid fait des siennes et les gens oublient de porter un masque.

À LIRE AUSSIPag [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles