« TPMP » : Cyril Hanouna et Louis Boyard dans une violente passe d’armes après des propos sur Bolloré

Cyril Hanouna a annulé la venue sur TPMP de Jawad Bendaoud, le logeur des attentats du 13 novembre 2015 après les demandes des victimes.
via Associated Press Cyril Hanouna a annulé la venue sur TPMP de Jawad Bendaoud, le logeur des attentats du 13 novembre 2015 après les demandes des victimes.

TÉLÉVISION - La tension est montée comme rarement sur le plateau de Touche pas à mon poste, sur C8, ce jeudi 10 novembre.

Invité de l’émission, le député insoumis Louis Boyard, 22 ans, a eu une violente altercation verbale avec Cyril Hanouna, pendant plusieurs minutes, alors que le débat initial portait sur le sort du navire humanitaire Ocean Viking, avec ses 234 migrants à bord, qui sera finalement accueilli en France ce vendredi.

Au cours des échanges, Louis Boyard a bifurqué vers un autre sujet et s’est mis à ouvertement critiquer Vincent Bolloré, l’homme d’affaires à la tête du groupe Canal+, dont la chaîne C8 fait partie (voir les vidéos plus bas).

« Je n’ai pas le droit de dire publiquement que Bolloré est en procès à cause de la déforestation qu’il cause ? T’es vraiment en train de dire ça à un député ? », s’est notamment emporté Louis Boyard face à Cyril Hanouna, qui lui a rétorqué : « Député ? Redescends de trois étages Louis Boyard, tu es député mais tu étais chroniqueur ici ».

« Tu sais que tu es dans le groupe Bolloré ici ? Qu’est-ce que tu viens foutre ici alors ? Bolloré t’a donné de l’argent puisque tu étais chroniqueur ici », a appuyé l’animateur télé. « Arrête de te la raconter ! Espèce d’abruti. Si t’es député c’est grâce à nous ».

« Vous vous rendez compte qu’on n’a même pas le droit de critiquer Bolloré ? », s’est alors indigné le jeune élu, seul contre tous face à l’équipe de chroniqueurs et le public acquis à la cause de Cyril Hanouna. « Va dans un groupe où tu as plus de libertés qu’ici », lui a répondu ce dernier. « Tu n’as même pas de libertés à l’Assemblée nationale. Ferme ta gueule ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« T’es un irresponsable Cyril »

« T’es un irresponsable Cyril et tu fais du mal à la France. Tu fais monter le racisme en France et on n’a même pas le droit de critiquer Bolloré sur ta chaîne ? », s’est encore ému Louis Boyard, tout aussi remonté.

« T’es un mec qui fait monter le racisme. T’es un naze », lui a assené peu après le présentateur de TPMP, qui s’était approché tout près de lui. « Ah ouais ? Ben c’est pas moi qui me fait de la thune sur Zemmour. (...) T’as dansé sur l’affaire Lola », a répondu le jeune député. « Tocard va, allez tais-toi ! Bouffon va », lui a encore lancé Cyril Hanouna, avant que l’élu ne quitte le plateau en cours d’émission sous les sifflets et les invectives.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Après cette séquence musclée et peu glorieuse, les deux hommes n’ont pas tardé à réagir sur Twitter, publiant chacun un message. « Sur ’TPMP’, Cyril Hanouna vient de m’insulter pour avoir critiqué Bolloré, propriétaire de sa chaîne. Cyril Hanouna est aussi irresponsable avec la liberté d’expression qu’avec l’extrême droite », a notamment écrit Louis Boyard.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Cette séquence avec Louis Boyard est bien la preuve que sur ’TPMP’ on peut tout dire, et inviter tout le monde. Si même les députés veulent faire du buzz maintenant… Où va-t-on ? », a de son côté tweeté Cyril Hanouna.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Toujours sur Twitter, plusieurs élus insoumis ont pris la défense de Louis Boyard dans la soirée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi