Toy Story 4 (M6) : Les secrets des nouveaux jouets de Pixar

Andy parti étudier à l’université, ses jouets, le cow-boy Woody, Buzz l’Éclair, Jessie, M. et Mme Patate, Bayonne le cochon tirelire et les autres, appartiennent désormais à Bonnie, petite fille croisée à la fin de l’opus précédent. Woody a perdu sa place de favori, mais ne demande qu’à reprendre du service. Au fond, sa raison d’être est de faire le bonheur de ses jeunes propriétaires. Inquiet pour la fillette, qui fait son entrée à la maternelle, il se glisse dans son cartable afin de veiller sur elle. Pauvre Woody, il va avoir du fil à retordre…

Une Fourchette pas bête

À chaque épisode, son coup de génie. Dans le premier, c’était l’arrivée du ranger de l’espace, Buzz l’Éclair, qui détrônait Woody dans le coeur d’Andy ; Jessie et Pile-Poil, le cheval tout mou, dans le deuxième ; Lotso, le despotique nounours rose, dans le suivant. Ici, la reine du coffre à jouets, c’est une fourchette en plastique que Bonnie a trouvée dans une poubelle et transformée en bonhomme approximatif. Deux boutons pour les yeux, une bouche de traviole en pâte à modeler, des bras en cure-pipe pelucheux… et la voilà qui passe de condition de déchet à celui de doudou dépressif. On l’adore ! "Le challenge était de doter Fourchette d’une psychologie complexe et d’arriver à exprimer son éveil philosophique : après tout, elle est comme un bébé qui découvre le monde", précise le réalisateur, Josh Cooley.

À lire égale... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles