Publicité

Terrorisme: une commissaire européenne alerte sur un risque "élevé" d'attentats pour la période de Noël

Plusieurs responsables des États membres de l'Union européenne expliquent que le conflit entre Israël et le Hamas exacerbe les tensions sur le continent et constitue un risque accru de menace terroriste.

Un jeune touriste germano-philippin a été tué samedi 2 décembre dans le 16e arrondissement de Paris, après une attaque au couteau et au marteau. Ce mardi, la Commissaire européenne aux Affaires intérieures a déclaré qu'il existait un "risque élevé d'attaques terroristes dans l'Union européenne" pour la période des fêtes de fin d'année.

La Suédoise Ylva Johansson a pointé la "guerre entre Israël et le Hamas" et la "polarisation qu'elle cause dans la société".

En conséquence, l'Union européenne a débloqué 30 millions d'euros supplémentaires pour renforcer la sécurité, "par exemple pour les lieux de cultes".

Hausse des tensions

Les ministres de l’Intérieur autrichien, belge, français, allemand, espagnol et suédois se sont réunis ce mardi pour discuter de la menace terroriste dans les pays membres, quelques jours après l'attaque à Paris, rapporte Euronews.

De nombreux pays ont connu une recrudescence des crimes de haine depuis le 7 octobre et les attaques du Hamas en Israël, puis des représailles menées par l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

La semaine dernière, Gérald Darmanin faisait état d'environ "1800 actes antisémites" depuis le 1er janvier, avec une explosion des cas depuis le début du conflit au Proche-Orient.

Risque de "radicalisation"

La ministre de l'Intérieur allemande a également lancé une mise en garde similaire en déclarant à la presse que l'Union européenne devait surveiller de près les menaces, car il y a "le risque d'une plus grande émotivité et de radicalisation des auteurs d'actes islamistes violents", rapporte la BBC.

"La guerre à Gaza et la terreur du Hamas exacerbent cette situation", a estimé Nancy Faeser.

La semaine dernière, deux personnes ont été arrêtées dans le pays, soupçonnées de préparer un attentat contre un marché de Noël dans la ville de Leverkusen.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Borne accuse le RN d'"alimenter les polémiques" et de voter contre les mesures antiterroristes