Publicité

Attentat de Paris: la mère de l'assaillant dit avoir honte du comportement de son fils

De nouvelles révélations trois jours après l'attentat de Paris. Lors de ses auditions par les enquêteurs, la mère de l'assaillant - ayant tué samedi soir un jeune touriste germano-philippin et blessé deux personnes près du pont de Bir-Hakeim à Paris - s'est dite honteuse du comportement de son fils et a demandé pardon, a appris ce mardi 5 décembre BFMTV auprès d'une source proche de l'enquête.

Selon elle, son fils, qu'elle appelle "cet individu", était malade et évoluait par phases. Elle a également affirmé son amour pour la France, pays qui l'a accueillie.

L'assaillant toujours en garde à vue

Lundi soir, la garde à vue des deux parents d'Armand R. a été levée. Ils avaient été interpellés et placés en garde à vue la veille. Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère du suspect avait indiqué en octobre à la police qu'elle s'inquiétait pour son fils, voyant qu'il "se repliait sur lui-même", a rapporté dimanche le procureur antiterroriste Jean-François Ricard.

Sa mère, en outre, ne voulait pas demander son hospitalisation forcée. Quelques jours après son signalement, elle avait assuré qu'il "allait mieux", toujours d'après la même source.

En début de soirée ce mardi, Armand R. était toujours en garde à vue, tout comme une jeune femme de 27 ans, fichée S et inscrite au fichier des personnes radicalisées. Il l'avait rencontrée la veille, mais rien ne l'implique à ce stade dans l'attentat.

Au cours de sa garde à vue, l'assaillant a assumé et revendiqué son geste face aux enquêteurs, selon une source proche de l'enquête. Il a également justifié son action en réaction à la persécution des musulmans dans le monde.

Article original publié sur BFMTV.com