Publicité

PSG: "Il a une carapace qui lui permet de continuer sans problème", Buffon défend Donnarumma face aux critiques

Son expulsion dès la 9e minute face au Havre dimanche (2-0) pour une sortie dangereuse est un nouvel épisode que Ginaluigi Donnarumma va devoir surmonter. Vivement critiqué ces derniers jours après un enchaînement de boulettes à Monaco (5-2) puis contre Newcastle (1-1), l'international italien vit une mauvaise passe. De là à remettre en question son statut de numéro un?

Pour Gianluigi Buffon, le débat n'a pas raison d'exister. Le champion du monde 2006, également passé par le PSG, est convaincu que l'ancien Milanais est armé pour faire face et surmonter les critiques. "Je pense que c'est un moment. Tous les grands gardiens ont plus de responsabilités qu'ils ne devraient en avoir. Il a eu un ou deux épisodes malheureux, il sera critiqué. Mais maintenant, il a une carapace qui lui permet de continuer sans problème", a déclaré Buffon en marge du Gran Galà del calcio.

>> L'actualité de la Ligue 1 en direct

Arnau Tenas marque des points

Étincelant contre Reims le 11 novembre, Donnarumma a vite déchanté les jours suivants. D'abord face à Monaco, où une passe mal assurée avait offert un but aux joueurs de la Principauté, puis face à Newcastle, où il a mal négocié une frappe de Miguel Almiron. Dernièrement, au stade Océane, il n'a passé que dix minutes sur le terrain. Malgré l'enchaînement des bévues, le joueur de 24 ans a toujours reçu le soutien de Luis Enrique, qui a récemment loué sa "saison exceptionnelle".

"Il n'y a pas de problème avec Donnarumma", a assuré l'entraîneur du PSG ce dimanche. "Pour moi cette action est plus une erreur de la ligne défensive que du gardien. Et je demande au gardien de couvrir donc s'il y a un responsable, c'est moi. La plupart du temps ça se passe bien. Quand ça ne se passe pas bien, le problème vient de moi."

Alors que l'Italien sera suspendu face à Nantes, Arnau Tenas aura de nouveau sa chance puisque Keylor Navas est toujours blessé. Pour son premier match en professionnel, l'Espagnol a sauvé les siens à plusieurs reprises, récoltant les louanges de ses coéquipiers et de son entraîneur. "Par rapport à sa situation, il fait preuve d'un top professionnalisme (...) Il a pu avoir une chance grâce à des choses qui peuvent se passer dans le football. Il était à son niveau, tout simplement."

Article original publié sur RMC Sport