Publicité

SONDAGE - 92% des Français considèrent que l'insécurité progresse dans le pays

Les faits divers s’enchaînent en France. De l’adolescent lynché par une bande de lycéens début mars, dans Paris à l’homme planté par deux voyous à Lyon mercredi, en passant par la fusillade, la veille à Valence, le violeur en série à Grenoble et le garçon de 8 ans qui menace de poignarder sa maîtresse à Saint-Étienne, le pays s’enfonce chaque jour, un peu plus dans la violence et l’insécurité. Preuve en est, 92 % des Français jugent que l’insécurité progresse dans l’Hexagone, d’après le dernier baromètre « sécurité des Français » réalisé par Fiducial/Odoxa pour Le Figaro. Plus de la moitié [55 %, NDLR] de nos concitoyens estiment même qu’elle a « beaucoup » augmenté.

À lire aussi Marseille, La Courneuve : la France… un pays en insécurité permanente

Après le meurtre de Thomas dans le village de Crépol (Drôme), dans la nuit du 18 au 19 novembre 2023, Gérald Darmanin avait dénoncé l’acte cruel. « Ça s'appelle l’ensauvagement », avait martelé le ministre de l’Intérieur. Une notion partagée par 82 % des Français, d’après l’étude révélant que « les sympathisants de Renaissance, de LR et du RN le pensent tous (93 % à 95 %) ». Du côté de la gauche, « ces propos font davantage débat, même si une majorité des sympathisants de LFI (55 %), socialistes (63 %) et écologistes (65 %) sont d’accord ».

Moins de trois Français sur dix font confiance au Gouvernement pour garantir la sécurité

Depuis 2012, la France a été victime de 25 attentats, faisant 273 morts et des centaines ...


Lire la suite sur LeJDD