Roman Polanski sera-t-il présent à la cérémonie des César ?

·4 min de lecture
Roman Polanski receives a 'Zloty Glan' award before a screening of his lates movie 'An Officer and a Spy' during Cinergia Film Festival in Lodz, Poland on 29 November, 2019. (Photo by Beata Zawrzel/NurPhoto via Getty Images)
(Photo by Beata Zawrzel/NurPhoto via Getty Images)

Viendra, viendra pas ? C'est la question qui se pose concernant Roman Polanski. Grand absent du déjeuner des nominés il y a quelques jours, le réalisateur controversé n'a toujours pas confirmé s'il serait présent lors de la cérémonie des César. Et s'il se présente devant le public, l'accueil qu'il recevra promet d'être pour le moins mitigé.

Il ne reste plus que 48 heures avant la cérémonie des César 2020. L'édition, présidée par Sandrine Kiberlain et animée par Florence Foresti, se déroulera ce vendredi 28 février à partir de 21h. Mais deux jours avant, la présence d'une des personnalités les plus scrutées de l'événement n'est pas encore assurée.

Roman Polanski sera-t-il aux abonnés absents ?

Ce mercredi 26 février, LCI affirmait que Roman Polanski avait pris sa décision et qu'il serait présent à la cérémonie des César, et ce en dépit de la polémique qui entoure sa présence. L'information a toutefois été rapidement démentie par le service de communication du réalisateur, qui a affirmé à jeanmarcmorandini.com : "Roman Polanski n'a pas encore pris sa décision concernant son éventuelle présence. Il est faux d'affirmer qu'il sera là vendredi."

Le principal intéressé est au centre de toutes les attentions, puisque son film J'accuse a été nommé dans 12 catégories. Et ce, en dépit des nombreuses accusations de viol qui pèsent contre le réalisateur depuis plusieurs années. Roman Polanski avait déjà choisi de ne pas participer au déjeuner des nominés plus tôt au mois de février, et sa présence semble donc très peu probable.

Une présence particulièrement décriée

Avec 12 nominations pour son film J'Accuse, il paraitrait logique que Roman Polanski soit présent pour la cérémonie des César, et pour bon nombre de personnes, une absence pourrait représenter une preuve supplémentaire qu'il a quelque chose à se reprocher. Mais pour les féministes, sa présence serait tout simplement une insulte. Au même titre qu'Adèle Haenel, qui a affirmé au New York Times : "Distinguer Polanski, ça veut dire 'Ce n'est pas grave de violer des femmes'", elle estiment que le réalisateur n'a pas à être présent. Et surtout, qu'en aucun cas il n'aurait dû être nominé.

Plusieurs organisations féministes, contactées par nos soins, ont confirmé à yahoo.fr que plusieurs happenings seraient organisés en parallèle de la cérémonie des César, afin de faire entendre la parole des femmes, et celle des victimes. Le contenu de ces actions ? Pour l'instant, il est tenu top secret par les principales intéressées, qui comptent sur l'effet de surprise pour marquer le public.

La contre-cérémonie des César

Pour aller encore plus loin, un collectif féministe a décidé d'organiser une contre-cérémonie, baptisée Tocards 2020. A cette occasion, seront récompensés les acteurs, chanteurs, réalisateurs, mais aussi le Gouvernement ou encore les institutions qui ont toujours préféré soutenir le patriarcat, ceux qui estiment qu'il faut séparer l'oeuvre de l'artiste, ou encore à ceux qui remettent en cause la parole des victimes. L'une des portes-paroles de l'équipe s'explique quant à cette action : "En nommant Roman Polanski dans douze catégories, l’Académie des César prouve une fois de plus qu’elle fait fi des violences que subissent les femmes et fait montre par là même sa volonté de les taire et les faire perdurer. Face à l’omerta qui entoure les violences sexistes et sexuelles dans l’industrie du cinéma français, des colleuses et féministes de tous bords ont organisé leur propre remise des prix."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon elle, le mouvement sera soutenu par plusieurs personnalités du cinéma français. La cérémonie prendra la forme d'une vidéo, qui sera diffusée 24 heures avant les César, ce jeudi 27 février. Et le résultat ne devrait pas plaire à tout le monde…

A LIRE AUSSI

> "Distinguer Polanski, ça veut dire 'Ce n'est pas grave de violer des femmes'" : Adèle Haenel s'en prend à Polanski et aux César

> Qui est Christophe Ruggia, le réalisateur accusé d'attouchements par Adèle Haenel ?

> Après ses déclarations, Adèle Haenel a reçu le soutien de plusieurs stars

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles