Renégociations du Megxit : ce que cela signifie pour Meghan Markle et le prince Harry

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
ASCOT, ENGLAND - JUNE 19:  Meghan, Duchess of Sussex and Prince Harry, Duke of Sussex attend the prize ceremony of Royal Ascot Day 1 at Ascot Racecourse on June 19, 2018 in Ascot, United Kingdom.  (Photo by Chris Jackson/Getty Images)
(Photo by Chris Jackson/Getty Images)

Cela fait maintenant plusieurs mois que Meghan Markle et le prince Harry ont décidé de prendre leurs distances de la famille royale. Mais alors que leur patronage doit s'arrêter le 31 mars prochain, le couple aurait décidé d'entamer des négociations pour que celui-ci soit prolongé. Découvrez les enjeux de cette discussion autour du Megxit.

Début janvier 2020, l'annonce a fait grand bruit dans le Gotha britannique. Peu après la naissance de leur fils Archie, Meghan Markle et le prince Harry ont pris une décision de taille : celle de s'éloigner de la famille royale et de devenir financièrement indépendants. Depuis, le "Megxit" a fait les choux gras de la presse à scandale comme de la presse classique, et le couple a pris la décision de s'installer aux États-Unis. Pourtant, alors que leur patronage doit prendre fin le 31 mars prochain, le Daily Mail affirme qu'ils auraient pris la décision de renégocier leur accord avec la famille royale.

VIDÉO : Découvrez le portrait de Meghan Markle résumé en une minute

C'est quoi, le patronage royal ?

Pour comprendre la situation, quelques explications s'imposent, à commencer par la définition de patronage. Ce mot issu du dictionnaire anglais signifie, selon la journaliste spécialisée dans les royautés Victoria Murphy, "avoir un rôle clé en tant que membre de la famille royale", en apportant son soutiens à différentes organisations supportées par la royauté. Une façon de jouer les mécènes en somme, en apportant leur aura et leur renommée à ces organisations pour les placer sur le devant de la scène, mais aussi parfois en faisant des dons assez conséquents.

Sa carrière, sa vie amoureuse... Voici le portrait vidéo du prince Harry :

De par leurs rôles au sein de la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry avaient été nommés "patrons" de nombreuses œuvres de charité et organisations, telles que l'Association des universités du Commonwealth, par exemple. Lors de l'annonce du Megxit, le Duc et la Duchesse du Sussex avaient très clairement exprimé leur volonté de continuer ces missions en tant que membres de la famille royale britannique, même s'ils prenaient leurs distances avec celle-ci, notamment en devenant financièrement indépendants. Cette indépendance est désormais largement acquise, puisque le couple a signé plusieurs partenariats, notamment avec Netflix pour 100 millions de livres, et avec Spotify pour un podcast, pour un montant de 30 millions de livres. Des sommes loin d'être négligeables.

Comment les négociations vont-elles se dérouler ?

Depuis le mois de mars 2020, les tourtereaux ne prennent plus d'engagements royaux, et la situation devait être revue douze mois plus tard, soit le 31 mars 2021, date à laquelle la position du couple au sein de la famille royale doit être ré-évaluée. Or, selon le Daily Mail, les amoureux auraient demandé une extension de 12 mois supplémentaires de ce délai, le portant donc au 31 mars 2022. À l'issue de ces négociations, ils espèrent pouvoir obtenir un accord sur le long terme afin de conserver leurs patronages, tout en poursuivant leurs activités annexes. Leurs contrats avec Netflix et Spotify pourraient jouer un rôle clé puisque, pour que les négociations fonctionnent, les partenariats signés par les jeunes parents doivent être jugés comme étant en accord avec "les valeurs de Sa Majesté".

Les dites négociations débuteraient en visio-conférence, Covid-19 oblige. Le prince Harry et sa femme devraient s'entretenir avec différents membres de la famille royale dont les noms n'ont pas été dévoilés. Par la suite, le petit-fils de la reine Elizabeth II aimerait poursuivre les discussions en face-à-face, notamment en assistant à l'anniversaire de cette dernière et de son époux, qui doivent respectivement célébrer leurs 95 et 100 ans en 2021. Les discussions devraient prendre du temps, les sources du Daily Mail estiment qu'aucune décision ne devrait être prise avant plusieurs semaines. L'occasion pour le frère du prince William de renouer avec sa famille, puisque leurs relations se seraient étiolées à cause du Megxit. Le chemin de la réconciliation ?

A LIRE AUSSI

> Respect du protocole, citoyenneté… Qu’est-ce qui va changer pour Meghan Markle après son retrait de la famille royale britannique ?

> Megxit : pourquoi Meghan Markle est-elle aussi critiquée ?

> Royal Baby : pourquoi l'enfant de Meghan Markle et du prince Harry ne sera ni prince ni princesse