Respect du protocole, citoyenneté… Qu’est-ce qui va changer pour Meghan Markle après son retrait de la famille royale britannique ?

(Photo by Mark Cuthbert/UK Press via Getty Images)

La nouvelle a été annoncée il y a près de trois semaines, mais elle fait toujours la Une des tabloïds. Meghan Markle et le prince Harry ont décidé de prendre leurs distances avec la famille royale, afin de devenir financièrement indépendants. Ce changement pourrait bien avoir un impact considérable, en particulier sur la vie de la duchesse du Sussex.

Surnommée "Ouragan Meghan" par ses détracteurs, Meghan Markle n'a pas fini de faire parler d'elle. Trois semaines après l'annonce faite au côté de son mari le prince Harry, le grand public se passionne toujours autant pour le Megxit. Il faut dire que l'annonce du 8 janvier dernier a pris tout le monde de court : "Nous avons décidé de prendre du recul en tant que membres 'supérieurs' de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants", affirmaient le duc et la duchesse du Sussex sur Instagram.

La possibilité de reprendre son métier d'actrice

En s'éloignant de la famille royale, Meghan Markle peut potentiellement se rapprocher de son ancien métier d'actrice, auquel elle avait renoncé par amour. Elle a toujours éprouvé une véritable passion pour la comédie, et s'il paraît peu probable de la voir revenir dans une série telle que Suits, elle pourrait très bien faire des ravages au cinéma. D'ailleurs, selon le Times, elle aurait déjà signé un contrat avec Disney, pour la bonne cause : la jeune femme va prêter sa voix pour un projet du célèbre studio américain en échange d'une donation à l'association Elephants Without Borders. Il ne manquerait plus qu'elle prête sa voix à une princesse pour que la boucle soit bouclée !

Ce projet de voix-off pourra en tout cas lui permettre de renouer avec le domaine du showbusiness qu'elle appréciait tant. Et son mari est son premier supporter, puisqu'à en croire une vidéo publiée sur Twitter, le prince Harry aurait joué les entremetteurs entre son épouse et l’entreprise aux grandes oreilles... 

La fin d'un protocole lourd à supporter

Meghan Markle ne s'en est jamais cachée : le protocole, très peu pour elle. Féministe comme son mari, la jeune femme avait beaucoup de mal à se plier aux règles. En prenant ses distances avec la famille royale britannique, elle va pouvoir renoncer à de nombreux aspects du protocole, en particulier en ce qui concerne son style vestimentaire : plus d'obligation de porter des talons hauts, des collants chair, des jupes sous le genou et un maquillage discret. L'épouse du prince Harry va pouvoir retrouver ses jeans, ses baskets et son rouge à lèvres rouge, un uniforme qu'elle affectionnait particulièrement avant sa rencontre avec le petit frère du prince William.

Quid de la nationalité britannique ?

Pour pouvoir épouser le prince Harry, Meghan Markle avait accepté de se convertir à l'Eglise anglicane. En revanche, elle n'avait pas besoin d'avoir la nationalité britannique pour se marier, même si son union aurait pu lui faciliter les choses pour obtenir cette nouvelle nationalité. La duchesse de Sussex avait lancé les démarches peu après son mariage, mais selon le journal britannique The Sun, elle aurait décidé d'abandonner cette idée. Sa démarche serait compromise par la volonté du couple de s'installer partiellement au Canada. Or, pour obtenir la nationalité britannique, il faut montrer "un grand engagement auprès du Royaume-Uni et l’intention d’y vivre", ce qui ne correspond pas vraiment au message que les jeunes parents font passer avec leur départ...

A LIRE AUSSI

> Megxit : pourquoi Meghan Markle est-elle aussi critiquée ?

> Royal Baby : pourquoi l'enfant de Meghan Markle et du prince Harry ne sera ni prince ni princesse

> 15 moments où les princes Harry et William ont prouvé leur complicité