La reine Rania, très attentionnée avec sa belle-mère, lors de l’ouverture du Parlement

© Newspix International

Retour à Amman. Après avoir été reçue en audience par le pape François au Vatican avec son royal époux jeudi 10 novembre, puis avoir prononcé le lendemain le discours inaugural du 5ème Forum de Paris sur la paix, la reine Rania a retrouvé la Jordanie. Sa présence était d’autant plus importante cette fin de semaine dans le royaume sur lequel règne son mari que celui-ci inaugurait, ce dimanche 13 novembre 2022, la deuxième session ordinaire de la 19ème législature du Parlement jordanien, y prononçant le «Discours du Trône».

À lire aussi Rania et Abdallah II de Jordanie, Margareta et Radu de Roumanie, le même jour au Vatican

Le Palais a signalé, qu’outre l’épouse du souverain, leurs deux fils, le prince héritier Hussein, 28 ans, et le prince Hashem, 17 ans, étaient présents, de même que d’autres membres de la famille royale. Si ceux-ci n’étaient pas nommés, la reine Rania a révélé, photo à l’appui, que la mère de son époux était là.

La princesse Muna est née en Angleterre

La femme du monarque hachémite a en effet posté, le jour-même, sur son compte Instagram un cliché la montrant, quittant les lieux en compagnie de la princesse Muna. La tenant par la main, elle a pris soin d’ajouter en légende qu’elle se trouvait avec sa «chère» belle-mère. Née en Angleterre sous le nom d’Antoinette Avril Gardi...


Lire la suite sur ParisMatch