Mon premier match de football américain

Photo Rudy Bazenet

Et si l’on commençait cette nouvelle année avec un peu de sport ? Les bonnes résolutions n’ont qu’à bien se tenir – même si, aujourd’hui, nous resterons dans les gradins (désolé de vous décevoir). Préparez-vous tout de même à avoir quelques palpitations cardiaques car je vous emmène à la découverte d’un vrai show à l’américaine : un match de football américain live.

Jusqu’à présent, le football américain se résumait pour moi à des dimanches après-midi passés dans un dive bar, à regarder nonchalamment l’écran d’un téléviseur bien trop vieux, entre deux bières aussi light qu’un verre d’eau pétillante. Et je dois dire que l’expérience live est quelque peu différente. Alors, aujourd’hui, je vous donne rendez-vous au Superdome, le stade un brin futuriste de La Nouvelle-Orléans, aux faux airs de soucoupe volante égarée – pouvant tout de même contenir 80 000 spectateurs. Et j’espère que vous aurez revêtu votre plus beau maillot des Saints de La Nouvelle-Orléans pour l’occasion (somptueuses couleurs noires et dorées à la clé, le tout estampillé d’une fleur de lys, symbole de la ville). Coup de sifflet : c’est parti !

Un sport plus technique qu’il n’y paraît

Avant de vous envoyer affronter une dangereuse mêlée au milieu de joueurs à la carrure de rugbymen (renforcée par le mystérieux port d’épaulettes surdimensionnées), peut-être faudrait-il que je vous donne quelques précisions quant aux règles (un brin compliquées) de ce sport so American.

Le principe de base est plutôt simple : deux équipes de onze joueurs s’affrontent et cherchent à marquer un essai (le fameux touchdown). On en revient une fois de plus au rugby. Et pour cause, le principe de base est plutôt similaire. Vous marquez un essai ? Six points. Et si vous le transformez (de la même manière qu’au rugby), vous obtiendrez un point supplémentaire.

Ok, plutôt simple me direz-vous. Et pourtant, ce sport est bien plus technique qu’il n’y paraît. Le terrain fait 100 yards de long (soit environ 100 mètres – et si vous souhaitez en savoir plus sur les unités de mesure américaines, c’est ici que ça se passe) et l’équipe qui attaque doit remonter l’ensemble du terrain (contrée en cela par l’équipe adverse), disposant de quatre essais pour franchir 10 yards.

[...] Lire la suite sur Courrier international