Publicité

OM: les coulisses de la réunion entre supporteurs, joueurs et staff

Incapable de gagner lors de ses quatre derniers matchs de Ligue 1, l'OM traverse une période compliquée en championnat. Huitième et déjà relégué à sept longueurs du podium, le club phocéen doit rapidement retrouver la victoire pour croire à une qualification directe en Ligue des champions. Avant la réception de Metz, vendredi en ouverture de la 21e journée de la saison, le groupe de Gennaro Gattuso a reçu une trentaine de supporteurs pour échanger avec eux ce mardi 6 février dans le réfectoire du bâtiment administratif à la Commanderie.

Après les incidents du début de saison et le départ précipité de Marcelino, la visite des fans - le noyau des associations - s'est déroulée dans le calme ce mardi. Aucun accrochage n'est venu perturber la rencontre et tout le monde s'est assis autour de la table dans un contexte respectueux. Tous les joueurs ainsi que Gennaro Gattuso, son staff et quelques dirigeants, comme le directeur général Stéphane Tessier, étaient présent lors de ce moment d'échange. Le président Pablo Longoria était absent, car à Paris.

Le ton est juste monté quand les leaders de groupes ont prévenu qu’il s’agissait de la "dernière réunion calme" si jamais les joueurs ne réagissaient pas. Aux yeux des ultras, le groupe est désormais prévenu: il n’y a plus d’excuses, plus de joker.

Rongier interpellé, Balerdi et Harit ont parlé

L’absence de combativité lors de la défaite à Lyon (1-0) et l’incapacité de l’OM à battre Monaco (2-2) en supériorité numérique ont été des sujets abordés. En face, 'Rino' Gattuso a expliqué qu’il regrettait que son message et ses idées mettaient un peu de temps à être appliqués. Le technicien a aussi insisté sur l'importance de garder espoir et l’ambition d’accrocher une place dans les quatre premiers, et donc a minima pour le tour préliminaire de la C1. Le coach a fait face, parlé en italien et a estimé que cette réunion aurait dû se faire plus tôt.

Remonté lors du duel face au Gones, comme l'a montré son accrochage avec Corentin Tolisso, Samuel Gigot faire partie des joueurs qui ont affiché une bonne mentalité selon les supporteurs. Le défenseur central a été montré en exemple pour son investissement et sa hargne. Notamment son engagement de tous les instants et le fait qu'il mouille toujours le maillot. Blessé depuis plusieurs mois, Valentin Rongier a été interpellé par les fans lors de cette réunion sur son rôle de capitane pour qu'il "bouge" et "secoue" ses coéquipiers. L'intéressé a garanti qu'il le faisait déjà.

Leonardo Balerdi a également pris la parole pour répondre aux critiques. Idem pour pour Amine Harit, rentré de la CAN la semaine passée et titulaire lors de l'Olympico.

L'équipe a apprécié la réunion

Le message principal des supporteurs était de tout donner, de ne pas tricher. À leur yeux, il est interdit de ne pas être dans les quatre premiers du classement de la Ligue 1 et les joueurs phocéens doivent avoir les crocs et se montrer à la hauteur d'un club comme l'OM dès vendredi contre le FC Metz.

Beaucoup de supporteurs ont insisté aussi sur l’investissement financier que cela représente pour des fans de faire autant de déplacements avec un petit salaire et que cela devenait parfois une souffrance vu les prestations et les résultats de l’OM. Du côté du club, joueurs et staff ont apprécié cet échange car le climat était serein. Le ton était parfois viril mais sans dépasser de limites ce qui a été salué.

Article original publié sur RMC Sport