Publicité

OM: "Un mystère du football", Di Meco pas tendre avec Balerdi, aligné par ses coachs malgré les critiques

Leonardo Balerdi, le maillon faible de l’OM? Dans les travées du stade Vélodrome, le défenseur argentin ne fait pas l’unanimité. Fébrile, parfois responsable sur certains buts encaissés par l’équipe marseillaise, l’Argentin de 24 ans est régulièrement critiqué. Alors que l’OM se rend à Strasbourg samedi soir pour le compte de la 13e journée de Ligue 1, Eric Di Meco ne s’en cache pas: lui non plus n’est pas un grand partisan de l’ancien joueur de Boca Juniors et du Borussia Dortmund.

"J’ai été intransigeant avec lui. Je ne suis pas fan, a-t-il confirmé vendredi dans le Super Moscato Show. Je ne comprends pas ce qu’il fait sur le terrain. Et je ne comprends pas comment tous les entraîneurs l’ont fait jouer. Quand j’ai vu que Marcelino le faisait jouer, et que Gattuso aussi, je me suis promis de ne plus parler de lui."

>> Super Moscato Show : tous les podcasts

Di Meco: "C’est Karl-Heinz Förster et je ne l’ai pas encore vu!"

Mais lancé dans le SMS sur Balerdi, l’ancien arrière gauche de l’OM n’a pu s’empêcher de remettre une pièce dans la machine: "C’est un mystère du football pour moi. Je n’aime pas l’acharnement. Je me suis acharné sur lui, je ne comprenais pas ce qu’il faisait sur le terrain. Il coûte un maximum de points. En réalité c’est Karl-Heinz Förster (ancien grande défenseur de l’OM entre 1986 et 1990) et je ne l’ai pas encore vu ! Je suis passé à côté. Si tous les entraîneurs le font jouer, c’est qu’il doit avoir des qualités."

Eric Di Meco est d’autant plus sceptique que Loïc Perrin, formé à l’OM, a fait son trou à Strasbourg, au même poste: "Il a le même profil et le même niveau. Le petit Perrin sortait du centre de formation et coûtait zéro ! Balerdi a coûté 11 millions. On me dit qu’il progresse. Mais fais jouer un petit dix matchs de suite et vous verrez qu’il progresse! Le petit Perrin s’est imposé à Strasbourg." Les deux hommes s'affronteront samedi soir à la Meinau.

Article original publié sur RMC Sport