Publicité

OM-Clauss, les dessous d’un coup de pression

La relation est tendue entre l’OM et Jonathan Clauss. Les dirigeants marseillais sont en fait très déçus des performances, de l’investissement et de l’attitude de Jonathan Clauss depuis quelques semaines, selon les informations de RMC Sport.

L’OM a le sentiment que Clauss n’est pas investi à 100%, et estime que le joueur ne fait pas les efforts pour retrouver son meilleur niveau. L’un des points de crispation est très récent: la sortie de Clauss sur blessure samedi soir contre Monaco (2-2).

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato en direct

Le cas Clauss agace tous les dirigeants

D’un côté, un joueur très inquiet et quasiment en larmes au point de faire craindre une grave blessure. De l’autre, un diagnostic du staff médical affirmant rapidement que Jonathan Clauss n’a aucune blessure, jetant ainsi la suspicion et alimentant l’idée d’un joueur fragile ou qui souhaiterait se préserver à quelques mois de l'Euro 2024 qu'il rêve de disputer avec l'équipe de France.

Jonathan Clauss avait déjà exaspéré les dirigeants marseillais sur d’autres matchs, avec un peu de maladresse en fin d’année 2023 et un geste défensif un peu frileux et trop sur la retenue, de la tête, juste avant le but égalisateur des Strasbourgeois il y a deux semaines au Vélodrome (1-1). Son cas suscite donc de l’agacement chez tous les dirigeants, qui laissent filtrer l’idée que la porte est ouverte pour ceux qui ne seront pas exemplaires et impliqués à 100%.

L’OM n’a pas reçu d’offre pour Clauss

C’était le sens du discours ce lundi de Pablo Longoria en conférence de presse lors de la présentation de Quentin Merlin. Le président olympien a volontairement cité les exemples de Geoffrey Kondogbia ou Jordan Veretout, qui n’étaient pas à 100% samedi, mais qui ont serré les dents contre Monaco. Pablo Longoria est agacé par le comportement de certains joueurs et veut profiter de ce mercato hivernal pour mettre de l’ordre et de la discipline quitte à piquer certains joueurs comme Jonathan Clauss.

Pape Gueye, qui ne souhaite pas prolonger, ou Vitinha, boudeur, pas à la hauteur - et dont l’agent ne cessait de réclamer que le joueur soit prêté sans option d’achat juste pour se relancer, ont agacé Longoria, qui a décidé de taper du poing sur la table et faire savoir que personne n’est indispensable.

Concernant Clauss, l’OM n’a pas reçu d’offre. Le joueur, très marqué en fin d’année par un cambriolage à son domicile, vit une période un peu compliquée mais ne se verrait pas quitter l’OM à cinq mois de l’Euro, sauf en cas d’offre très intéressante comme indiqué par Foot Mercato. Il s’agit quoi qu’il en soit d'un gros coup de pression à l’encontre de l’international français.

Article original publié sur RMC Sport