Publicité

OM: les clés du départ de Vitinha, proche du Genoa

Acheté pour près de 27 millions d'euros (plus cinq autres sous forme de bonus), Vitinha a débarqué à l'OM en janvier 2023 avec l'étiquette d'espoir du football portugais. Un an plus tard, l'attaquant de 23 ans va quitter le club phocéen par la petite porte.

Mais le départ de Vitinha dépend des discussions, menées actuellement, entre l’OM et le Genoa pour l’achat de Ruslan Malinovskyi. Les échanges s’intensifient ces dernières heures pour trouver un accord au sujet du milieu de terrain ukrainien que l’OM avait prêté au Genoa avec option d’achat non obligatoire estimée à 10 millions d’euros.

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato

Vers un prêt avec une option à 20 millions

Le club italien étant satisfait des performances de Ruslan Malinovskyi, le Genoa est d’accord pour lever cette option d’achat et acheter le joueur, versant ainsi une somme d’argent qui est en négociations avec l’OM, et qui devrait être d’environ 8 millions d’euros.

Si un terrain d’entente est trouvé, ce qui serait en bonne voie, l’OM prêtera alors Vitinha au Genoa, qui souhaite recruter un attaquant. On se dirige vers un prêt avec option d’achat d’environ 20 millions d’euros, option non obligatoire. Si cette opération va à son terme cela permettra à l’OM de se séparer de Vitinha sur la fin de saison car Marseille veut s’en séparer rapidement et au Genoa de prendre le temps de décider s’ils veulent garder ou non l’attaquant portugais.

Longoria: "Avec le Genoa, il y a beaucoup de situations à régler"

Patients depuis le début de la saison, après déjà six mois compliqués en 2022-2023, Pablo Longoria et les dirigeants marseillais semblent cette fois lassés. Une porte de sortie pour Vitinha est activement recherchée cet hiver et un départ lors du mercato ne semble plus faire de doute pour celui qui n'a marqué que quatre buts en 27 apparitions en 2023-2024.

"C'est difficile de s'imposer à l'OM quand on est attaquant. C’est vrai que l’on discute avec le Genoa, il y a des conversations en cours", a indiqué ce lundi le président en marge de la présentation de Quentin Merlin. "D’autres clubs sont intéressés. Nous ne sommes pas intéressés par un prêt sec.

Et le dirigeant espagnol de préciser: "Avec le Genoa, il y a beaucoup de situations à régler qui peuvent faire que c’est pour nous une situation intéressante. C’est pour cela que l’on a ouvert la porte à toutes les conversations avec le Genoa." Des situations qui sont donc étroitement liées à l'avenir de Ruslan Malinovskyi en Italie.

Article original publié sur RMC Sport