Publicité

Mercato: Benrahma raconte sa folle signature à l'OL et annonce une date pour ses débuts

Sur le plateau d'OL Play, vendredi 2 février, après l'officialisation de son arrivée à Lyon, le sourire de Saïd Benrahma en disait suffisamment long sur son état d'esprit après avoir vécu pendant de longues heures dans l'incertitude.

Jeudi soir, au moment de la clôture du mercato hivernal, l'opération semblait capoter pour de bon - la faute à des procédures administratives mal gérées par West Ham. Finalement, l'issue est heureuse pour l'international algérien (21 sélections) et celui-ci n'a pas manqué de laisser éclater son soulagement.

"J'avais besoin d'un club qui me donne cet amour"

"C'était très dur, j'étais déçu, je pensais que ça n'allait pas se faire. Lyon a tout fait très bien. Cette signature s'est faite de manière spontanée et naturelle. Après tout ce qu'il s'est passé, ça fait un mois et demi que je parle avec Lyon, c'était un peu compliqué, mais les dirigeants ont été bons avec moi, m'ont montré un vrai intérêt. J'avais besoin d'un club qui me donne cet amour, et là je l'ai ressenti avec David Friio, le coach, le président..."

Benrahma disponible face à Lille en Coupe de France ?

Sous le coup de trois matchs de suspension après un rouge reçu en FA Cup à la mi-janvier avec West Ham, l'Algérien en a déjà purgé un le 21 janvier contre Sheffield et peut-être un deuxième le 1er février, quand West Ham jouait contre Bournemouth - et alors qu'il n'était pas encore officiellement un joueur de l'OL.
Il lui reste donc, normalement, un match de suspension, ce dimanche contre l'OM. Le joueur a, en tout cas, expliqué "se tenir prêt pour mercredi contre Lille", pour le match des 8es de finale de la Coupe de France. "Je ne dors pas depuis cinq jours (rires) ! Je vais me reposer pour être prêt pour mercredi contre Lille, j’espère être qualifié. Il me reste un match à purger (contre l’OM ce dimanche). J’ai hâte d’être sur le terrain, c’est là où je suis le plus heureux. Je vais tout faire pour l’OL, je me dois de tout donner."

L'Algérien a hâte de retrouver les terrains et son entraîneur, Pierre Sage, attend sans doute avec autant d'impatience de pouvoir profiter de sa nouvelle recrue pour ce choc face aux Dogues au Groupama Stadium.

Article original publié sur RMC Sport