Publicité

Mercato: après des heures d'imbroglio, c'est enfin officiel pour Benrahma à l'OL

Cette fois-ci, c'est la bonne. Moins de 24 heures après le coup de théâtre concernant l'échec de l'arrivée de Saïd Benrahma, l'ailier algérien est bien un joueur de l'OL. Ce vendredi, la tendance était à l'optimisme depuis la "super nouvelle" reçue par John Textor et Laurent Prud'homme en pleine conférence de presse. “Il semble que la Fifa aurait accepté pour l'instant la validation du match (la compatibilité des informations dans le système Fifa TMS, ndlr). Nos efforts sont en train de payer”, a confié le directeur général de l’OL.

>> Le mercato en direct

Les cartes étaient désormais entre les mains de la FFF et de la Fédération anglaise. Et tout est allé très vite, comme pour le cas de Pablo Fornals. La FA a validé la trasaction, un prêt payant de 5 millions d'euros avec option d'achat de 12 millions d’euros à la fin de la saison.

"J'ai hâte, je suis pressé. Ça a été des montagnes russes, avec des hauts, des bas. J'attendais, c'était une galère", a déclaré le nouveau joueur lyonnais dans une vidéo publiée par le club, où on le voit recevoir des étreintes chaleureuses de la part des diigeants lyonnais en compagnie de sa maman.

Le joueur est déjà à Lyon

Avec l'arrivée de Benrahma, l’OL aura dépensé 55 millions d’euros pour sept joueurs lors du mercato hivernal, un record. En attendant le dénouement du dossier, l'Algérien a été aperçu au centre d'entraînement à Décines. Selon Laurent Prud’homme, l’Algérien et sa famille étaient inconsolables jeudi soir, lors de l'annonce de son non-transfert. "C'était assez impressionnant de voir le joueur et sa mère en pleurs. Ils rêvaient de jouer à l’OL. Ils rêvent toujours, mais vous pouvez imaginer le désarroi de la famille", a confié le DG de l’OL devant les médias.

Mais ce vendredi, le joueur voit son rêve exaucé. S'il semble difficile de le voir postuler pour Marseille, le nouveau numéro 17 de l'OL est attendu dans les prochains jours, contre Lille en Coupe de France (mercredi à 18h30) ou pour le déplacement à Montpellier, dimanche 11 février (17h05).

Article original publié sur RMC Sport