Mars va accueillir deux hélicoptères de plus de la Nasa

Le remplaçant de Curiosity, Mars 2020, devrait partir pour la planète rouge en juillet 2020.
NASA Le remplaçant de Curiosity, Mars 2020, devrait partir pour la planète rouge en juillet 2020.

NASA

Le remplaçant de Curiosity, Mars 2020, devrait partir pour la planète rouge en juillet 2020.

ESPACE - Perseverance devrait accueillir en 2030 deux nouveaux colocataires sur Mars pour lui venir en aide. Le robot arpente depuis février 2021 une zone de la planète rouge dans le but de trouver des traces de vie passée. Le rover a déjà récolté 11 échantillons sur la planète, mais les ramener sur Terre présente quelques difficultés.

La Nasa prévoyait ainsi d’envoyer un second rover sur Mars afin de prêter main-forte à Perseverance, tout en récupérant ces fameux échantillons. Finalement, Perseverance se chargera de cette tâche tout seul. Le robot se dirigera vers un atterrisseur venu pour ce transfert. Ce dernier, équipé d’un bras robotique, récupérera alors les échantillons. Mais Perseverance aura alors passé l’âge vénérable des dix ans, et sa fiabilité pourrait ne plus être la même. C’est pourquoi la Nasa a prévu un plan B qui passe par les airs.

Une solution de secours

L’atterrisseur chargé de récolter les échantillons n’arrivera en effet pas les mains vides, puisqu’il transportera deux hélicoptères avec lui. Pensés sur le modèle d’Ingenuity, qui a largement fait ses preuves, ces deux nouveaux engins lui seront presque identiques, bien que légèrement plus performants. Ils seront également plus lourds, équipés de roues et surtout d’un petit bras : l’outil indispensable pour récolter la roche martienne.

Si c’est cette option qui est envisagée, Perseverance déposera en effet au sol les échantillons et le petit bras des hélicoptères permettra de les récupérer. Ensuite, ces nouveaux compagnons les ramèneront vers l’atterrisseur.

Une fois chargés, les échantillons seront transférés vers un orbiteur dont le décollage de la Terre est prévu en 2027. Six ans plus tard, il retournera sur Terre, pour atterrir dans le désert de l’Utah, chargé des précieux échantillons martiens.

À voir également sur Le HuffPost : La veste de Buzz Aldrin de la mission Appollo 11 vendue pour 2,7 millions de dollars

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles