Publicité

Lorient-Brest: en pleine crise de l'arbitrage pro, Féry dénonce un "scandale" lié à la VAR

Loic Féry était visiblement très remonté contre l'arbitrage peu de temps après une décision de l'arbitre du match entre Lorient et Brest ce dimanche. A la 29e minute, sur une subtile déviation de Yongwa, Chardonnet contre le ballon du bras dans sa surface de réparation. Jérôme Brisard ne signale rien sur le coup et exclut même l'adjoint de Régis Le Bris, Yannick Cahuzac, très en colère et proche d'en venir aux mains avec le staff brestois. Deux minutes plus tard, la VAR demande à l'arbitre central de revisionner les images, mais ce dernier reste sur sa décision initiale de ne pas siffler.

A peine la décision entérinée que le président du FC Lorient a dégainé son téléphone pour poster un post sans équivoque en pleine crise de l'arbitrage professionnel en France. "Cela suffit. La manière dont la VAR est utilisée est un ÉNORME problème. Scandale", peut-on lire sur le compte du dirigeant breton qui n'a pas hésité à mentionner le compte X de la Ligue 1.

Pourtant dans ce cas précis, la VAR n'est pas en cause car il s'agit d'une interprétation personnelle de la part de Jérôme Brisard, qui a pris son temps pour prendre une décision finale.

Une crise de l'arbitrage pro

Cet évènement arrive alors que les relations entre les dirigeants et l'arbitrage professionnel en France se tendent de plus en plus. Le vendredi 22 mars, peu de temps après le licenciement de Stéphane Lannoy, 17 clubs de Ligue 1 ont demandé le départ du DTA Antony Gautier.

Une réunion est prévue entre les dirigeants et les instances de l'arbitrage français le 18 avril prochain. Jean-Michel Aulas ou encore Marc Keller, président de Strasbourg, y sont attendus pour discuter avec des membres de la Fédération française de football autour d'une évolution de l'organisation de l'arbitrage. Le président de la FFF, Philippe Diallo, a pu échanger avec le président du collège de L1 Jean-Pierre Caillot.

Article original publié sur RMC Sport