Quelle est l’origine du Dry January ?

“Perte de poids”, “économie d’argent”, “une meilleure santé”, “un merveilleux sentiment de victoire”, peut-on lire sur le site dryjanuary.fr. Ce défi qui se déroule chaque mois de janvier, après la soirée du nouvel an, est devenu une véritable campagne de santé publique de par les nombreux effets bénéfiques qui en découlent : “selon une étude de l'université du Sussex publiée en 2019, 71% des participants ont mieux dormi en arrêtant de consommer de l'alcool, tandis que 57% d'entre eux ont constaté une amélioration dans leur capacité de concentration. En outre, 88% des participants disent avoir économisé de l'argent.”, détaille dans un article la revue Géo. Désormais chaque année, des milliers d’individus se lancent dans ce défi qui tire pourtant son origine d’une seule personne.

Dans une vidéo publiée sur Youtube et repérée par Ouest France, l’Anglaise Emily Robinson, à l’origine du Dry January, explique qu’il y a une dizaine d’années, comme une bonne résolution, elle décide de mincir et de garder son corps en bonne santé. Elle se lance alors le défi de courir un semi-marathon au mois de février. Pour trouver la motivation et réussir au mieux ce défi, Emily sait qu’elle doit diminuer son niveau de consommation d’alcool. Elle décide donc d’entamer “une pause” le mois précédent son défi. Les bénéfices “physiques, mentaux, et sur les personnes autour” ont été “incroyables”, raconte-t-elle dans la vidéo. Face à ce constat, elle décide de rejoindre en 2012 l’organisation Alcohol Concern (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel était le symbole du sapin avant le christianisme ?
Qu'est-ce que la trêve de Noël ?
Quelle est la tradition du sapin de Noël ?
Qui a fixé la date du 25 décembre pour fêter Noël ?
Qui est né le jour de Noël ?