Publicité

JO de Paris 2024: la France a tranché, pas de village saoudien aux Invalides

Une polémique en moins pour Paris 2024 à quelques mois du début des Jeux olympiques (du 26 juillet au 11 août). Selon les informations de la radio Europe 1 confirmées par RMC Sport, l’Arabie saoudite n’installera pas de village olympique aux Invalides entre les mois de mai et août.

Débattue depuis plusieurs semaines auprès des différentes parties, l'hypothèse a finalement été écartée par le ministère des Armées, qui a annoncé la nouvelle à ses interlocuteurs saoudiens. Le Royaume ne pourra donc pas prendre ses quartiers au sein de l’Hôtel des Invalides, lieu emblématique du centre Paris.

Des délais "désormais trop brefs"

Le ministre des Armées Sébastien Lecornu semblait pourtant favorable à l’accueil des Saoudiens aux Invalides, notamment en échange de financements importants pour le musée de l’Armée et l’Institut national des Invalides sous la forme de mécénats. Mais à l’arrivée, le gouverneur militaire de Paris a mis un terme au projet.

Auprès d’Europe 1, le ministère des Armées a confirmé le refus des autorités militaires "en raison de l’absence de retour" de la part de l’Arabie saoudite sur les conditions fixées par la France.

Même si les Saoudiens reprenaient contact avec leurs interlocuteurs français, les délais seraient "désormais trop brefs" pour l’installation d’un village olympique saoudien aux Invalides pour le mois de mai.

Il ne s'agit pas de la seule controverse mêlant le site des Invalides et les Jeux olympiques puisque celles-ci se sont également retrouvées au cœur d’une autre polémique avec la disparition de la croix au sommet du dôme sur l’affiche officielle des JO de Paris 2024. Un choix artistique pour le dessinateur de l'affiche, mais jugé politique par de nombreuses voix à la droite et à l'extrême droite de l'échiquier.

Article original publié sur RMC Sport