Avec Huijsen, l’Espagne naturalise un nouvel espoir du football néerlandais

Décidément l’Espagne semble avoir un vrai problème avec ses défenseurs centraux. Ou a minima un vrai trou générationnel à ce poste. Malgré les débuts de Pau Cubarsi avec le Barça, la Fédération espagnole de football (RFEF) pourrait encore se tourner vers un talent étranger dans les prochaines années. Les autorités ont publié ce mardi au journal officiel l’acte de naturalisation de Dean 'Donny' Huijsen.

Né à Amsterdam mais installé avec ses parents à Marbella dès l’âge de cinq ans, le central a finalement passé l’essentiel de sa vie en Espagne et a effectué sa formation à Malaga. Désormais âgé de 18 ans et sous contrat avec la Juventus depuis 2021, l’ancien joueur de la sélection néerlandaise des Pays-Bas est donc disponible pour une sélection avec la Roja commee d'autres binationaux, dont Lamine Yamal, avant lui.

Huijsen pourrait jouer les JO de Paris

Après avoir été cantonné à un rôle de doublure pendant la première moitié de saison, Dean Huijsen commence à enchaîner les matchs lors de son prêt à l’AS Rome. Arrivé en janvier dans la capitale italienne, le défenseur reste sur sept apparitions consécutives en Serie A. Mieux, il a marqué ses premiers buts en championnat ces dernières semaines.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Attaché à l’Espagne, où il garde de vraies attaches familiales, Dean Huijsen peut donc prétendre à une place en équipe nationale dans les années à venir. Avec sa naturalisation, répondant à son souhait de devenir Espagnol, le prometteur joueur peut librement être convoqué par le sélectionneur Luis de la Fuente.

Mais avant de prétendre à une place avec la Roja où les deux autres naturalisés, Aymeric Laporte et Robin Le Normand, sont actuellement titulaires, Donny Huijsen devrait se contenter des Espoirs. Selon le journal Marca, le néo-Espagnol pourrait figurer dans la liste des U21 de Santi Denia pour les matchs contre la Slovaquie et la Belgique en mars. Avant, potentiellement, d’être amené à disputer les Jeux olympiques de Paris pendant l’été.

Article original publié sur RMC Sport