Publicité

Espagne: Sergio Ramos postule pour l'Euro, trois ans après sa dernière sélection

Sergio Ramos n'est pas du genre à lâcher l'affaire. Si le défenseur espagnol avait annoncé une retraite internationale forcée en février 2023, l'homme de 37 ans est toujours prêt à porter le maillot de la Roja. Interrogé sur une potentielle présence à l'Euro cet été, l'actuel joueur du Séville FC s'est montré enthousiaste à cette idée.

Près de trois ans d'absence pour Ramos

Dimanche, Sergio Ramos et ses coéquipiers ont battu l'Atlético de Madrid (1-0) en championnat. A l'issue de la partie, en zone mixte, l'ex-joueur du PSG et du Real Madrid a envoyé ses "amitiés" au sélectionneur Luis de la Fuente, qui ne comptait pas sur lui initialement mais qui était présent pour assister à cette rencontre de Liga. "Je suis heureux que le sélectionneur vienne nous voir", a commenté le vétéran.

La 180e et dernière sélection de Sergio Ramos en équipe nationale remonte au 31 mars 2021, contre le Kosovo. Pour autant, l'intéressé n'a pas abandonné l'idée de revenir. "En tant qu'Espagnol, le sélectionneur dispose d'une grande variété de joueurs. Ce sera très difficile pour lui, mais ceux d'entre nous qui sont espagnols travaillent et jouent toujours avec le rêve d'aller en équipe nationale et c'est l'entraîneur qui décidera", a encore déclaré Sergio Ramos.

Luis de la Fuente avait enterré l'idée de revoir Ramos en sélection en novembre dernier

Champion du monde en 2010, Sergio Ramos compte deux championnats d'Europe au palmarès, remportés en 2008 et 2012. Plus âgé que lui, Jesus Navas, son coéquipier à Séville, a été convoqué lors des rassemblements d'octobre et de novembre. Revenu au sein de son club formateur cette saison, Ramos a pour l'heure disputé 23 matchs toutes compétitions confondues, pour cinq buts marqués, en étant un titulaire à part entière.

En novembre dernier, Luis de la Fuente saluait un "très grand joueur" mais écartait la possibilité de convoquer Sergio Ramos pour les prochains rassemblements. "J'ai une liste de joueurs qui me donnent des garanties et de la confiance", balayait le technicien. Le 22 mars, la Roja défiera la Colombie lors d'un match amical, quatre jours avant un choc contre le Brésil.

Article original publié sur RMC Sport