L’homme qui avait tué sa grand-mère pour la manger jugé irresponsable pénalement

L'homme qui a tué sa grand-mère pour la manger est déclaré irresponsable pénalement - Getty Images/fStop (Getty Images/fStop)

Ludovic Martin, qui avait tué sa grand-mère au cours de la soirée du 31 décembre 2019, vient d’être reconnu irresponsable légalement. Il avait découpé le corps de son ascendante, avait tenté d’en manger le cœur et l’avait congelé.

Retournement de situation dans l’affaire Ludovic Martin. Cet homme, aujourd’hui âgé de 34 ans, vient en effet d’être reconnu comme pénalement irresponsable de son crime, rapporte le journal Le Parisien. La chambre d’instruction de la cour d’appel de Limoges a confirmé que, bien qu’elle le considère comme coupable, elle considère que son discernement est aboli. Il souffre en effet d’un trouble schizophrénique et a reconnu des pulsions cannibales.

Particulièrement atroce, cette affaire remonte aux toutes premières heures du premier jour de l’année 2020. Ce jour-là, les pompiers, appelés pour un incendie, avait découvert le corps d’une femme de 83 ans, démembrée et placée dans un congélateur. Une scène d’une violence insupportable qui avait rapidement mené les policiers à arrêter Ludovic Martin, 32 ans, le petit-fils de la victime. Celui-ci n’avait pas tardé à confesser le crime de son aïeule qu’il décrit comme manipulatrice et malveillante.

Une horreur et une violence absolues

Si Ludovic se trouvait chez sa grand-mère lors de cette fin d’année 2019 et ce début d’année 2020, c’est parce qu’il disait craindre les conséquences de certains de ses commentaires sur les réseaux sociaux. Il était donc parti s’isoler chez sa grand-mère où la situation a vite dégénéré. Persuadé qu’il est traqué par des hélicoptères, le trentenaire commence par s’enfuir de la maison au cours de la journée du 30 décembre avant que la vieille dame ne le ramène en plein milieu de la nuit. Le lendemain, le 31 décembre 2019 donc, il achète ​​notamment de la Javel et des gants. Les dés sont malheureusement déjà jetés.

Lors du réveillon, qu’il passe avec sa grand-mère, la filleule de celle-ci, son mari et leur fille, il poignarde discrètement le bichon de la maison sans que personne ne s’en aperçoive. Plus tard, lorsque les invités sont partis et que l’octogénaire cherche son chien, Ludovic franchit un nouveau palier dans la folie. Il massacre sa grand-mère, lui retire le cœur et tente de cuisiner la "viande à mamy" avec des tomates. Mais il ne parvient pas à faire fonctionner les plaques à induction. Il finit ensuite de découper le corps, le place dans le congélateur et met le feu à la maison pour cacher son crime. En vain.

VIDÉO - Le prince Harry révèle ses derniers mots à sa grand-mère, la reine Elizabeth