Les Glasgow Rangers défient l’UEFA en diffusant le « God Save the King »

Rangers' and Napoli's player observe a minute's silence to mark the death of Britain's Queen Elizabeth II ahead of the UEFA Champions League Group A football match between Scotland's Rangers and Italy's Napoli at Ibrox stadium in Glasgow, on September 14, 2022. (Photo by ANDY BUCHANAN / AFP)
ANDY BUCHANAN / AFP Rangers' and Napoli's player observe a minute's silence to mark the death of Britain's Queen Elizabeth II ahead of the UEFA Champions League Group A football match between Scotland's Rangers and Italy's Napoli at Ibrox stadium in Glasgow, on September 14, 2022. (Photo by ANDY BUCHANAN / AFP)

ANDY BUCHANAN / AFP

Les joueurs des Glasgow Rangers et de Naples observant une minute de silence avant leur match de Ligue des champions, en hommage à la reine Elizabeth II, au stade d’Ibrox à Glasgow en Écosse, le 14 septembre 2022.

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Glasgow Rangers ont défié ce mercredi 14 septembre les autorités européennes du football en diffusant le God Save the King avant leur match de Ligue des champions face à Naples.

Le club écossais avait demandé à l’UEFA l’autorisation de modifier le protocole de la Ligue des champions pour pouvoir diffuser l’hymne britannique avant le coup d’envoi à Ibrox.

La requête a été rejetée, l’UEFA autorisant seulement une minute de silence et le port de brassards noirs en hommage à la reine Elizabeth II, morte jeudi dernier dans son château écossais de Balmoral.

Mais les Rangers, historiquement proches de la famille royale, ont diffusé l’hymne après cette minute de silence (voir les vidéos ci-dessous). Une initiative susceptible de valoir au club une sanction de l’UEFA.

Joueurs et spectateurs écossais ont mêlé leurs voix pour reprendre en chœur la nouvelle version de l’hymne du Royaume-Uni, dans laquelle God Save the Queen a été modifié en God Save the King, en référence au nouveau roi Charles III.

Dans une des tribunes d’Ibrox, un tifo a dessiné la silhouette de la tête de la reine sur fond d’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni.

À Stamford Bridge, à Londres, où Chelsea recevait Salzbourg, l’hymne n’a pas été diffusé dans l’enceinte mais chanté spontanément par une partie du public.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi