Publicité

France-Irlande: le Vélodrome, ce bouillant stade de rugby cher aux Bleus

"On aurait pu remplir trois fois le stade Vélodrome", a assuré Fabien Galthié mercredi face à la presse. A deux jours du choc inaugural du Tournoi des VI Nations entre les Bleus et l’Irlande, le sélectionneur a rappelé l’énorme engouement populaire autour du XV de France.

>> Suivez France-Irlande en direct

Contraint de délocaliser en province tous ses matchs de l’édition 2024, le Stade de France étant bloqué en vue des Jeux olympiques, le groupe tricolore va donc défier le XV du Trèfle ce vendredi à Marseille dans un Vélodrome à guichets fermés. La promesse d’une chaude ambiance, digne des plus grandes soirées de l’OM en football.

"Beaucoup de bons souvenirs, c’est vrai que c’est un stade qu'on adore", a glissé le capitaine Grégory Alldritt à la veille de la rencontre.

"On a hâte d'y être, c’est toujours un énorme soutien qui vient des tribunes, c’est à chaque fois un moment spécial. J’avoue, on aime le Stade de France mais c’est vrai que le Vélodrome on a joué de grands matchs et il a quelque chose de spécial, quelque chose de différents par rapport aux autres stades."

Le souvenir ému de la bataille contre l’Afrique du Sud en 2022

Avant d’affronter l’Irlande ce vendredi à Marseille, la France y a déjà défié des cadors de l’ovalie. Pas plus tard qu’en novembre 2022, le test-match entre les Bleus et l’Afrique du Sud avait ainsi donné lieu à une immense bataille. Dans un match rugueux, l’un des plus violents de l’ère Galthié au niveau des impacts, et marqué notamment par deux cartons rouges, le XV de France était sorti victorieux (30-26) après un combat de tous les instants. Une victoire également rendue possible par la ferveur du Vélodrome et de ses plus de 67.000 supporteurs chauffés à blanc.

"J’ai des souvenirs du dernier match contre l’Afrique du Sud. On ne s’entendait pas à deux mètres tellement il y avait du bruit", avait raconté Thomas Ramos pendant le Mondial. "Ça change du Stade de France. Là on est vraiment proche des supporteurs."

Un avis positif alors partagé par Charles Ollivon: "On ne s’entendait pas parler. On se regardait sur le terrain et on ne comprenait pas ce qu’il se passait. Ce sont des ambiances qui marquent. Ce sont des matchs incroyables. On a même l’impression des fois que le terrain tremble un peu. C’est vraiment plaisant aussi pour nous les joueurs."

"C’est excitant de venir jouer dans cette enceinte. Quand on joue dans des ambiances comme ça, il y a un petit plus. C’est fort", concluait ainsi Charles Ollivon en septembre 2023.

Le succès de prestige face aux Sud-Africains avait permis aux Bleus de marquer les esprits avec un gros avertissement lancé à leurs concurrents. A un an du Mondial à domicile, le XV de France semblait alors injouable ou presque. De quoi faire naître de vrais espoirs de titre.

Un rêve de premier sacre mondial finalement brisé par ces mêmes Springboks (28-29) dès les quarts de finale de la Coupe du monde lors d’un match disputé au Stade de France où, si le public a mis une fantastique ambiance, la pression était moindre que dans la fournaise du Vélodrome un an plus tôt.

Galthié sous le charme

Comme la plupart de ses joueurs, Fabien Galthié est lui aussi emballé à l’idée de retrouver le Vélodrome. Cette semaine, au moment d’annoncer la composition d’équipe pour le choc contre le XV du Trèfle, il a clairement livré son ressenti.

"L’équipe de France, elle aime le stade Vélodrome, très fort."

L’ancien demi de mêlée de l’équipe de France et désormais sélectionneur, avait déjà rappelé tout le bien qu’il pensait des matchs au stade Vélodrome en septembre 2023. A la fois en tant que joueur et en tant que technicien, Fabien Galthié a vécu des moments mémorables dans la mythique enceinte de l’OM.

"J'adore, je suis fan, je n'ai que des grands souvenirs, je n'ai pas un mauvais souvenir au Vélodrome contre les Blacks, l'Afrique du Sud, l'Australie, l'Angleterre en tant que joueur", a même énuméré le patron des Bleus en marge de leur match marseillais durant le Mondial 2023. "Avec Montpellier, il y a eu une demie contre le Racing (victoire 26-25 en 2011 en Top 14, ndlr), une victoire avec Toulon contre Toulouse (20-16, 2017), avec l'équipe de France actuelle contre l'Afrique du Sud en novembre 2022."

Le Vélodrome réussit bien aux Bleus

Et si le quart de finale du Mondial avait été joué dans l’enceinte phocéenne… Et si… Pas question de réécrire l’histoire. A la place, les Bleus voudront écrire une nouvelle page en lettres dorées. A Marseille, en quatorze matchs, le XV de France a signé douze victoires. C’est simple, seuls les All Blacks et les Pumas ont déjà battu la sélection tricolore dans la cité phocéenne.

La dernière fois que la France a joué au stade Vélodrome, tout s’est bien passé sur le plan comptable avec un carton face à la Namibie (96-0) lors du Mondial 2023. Si les Bleus avaient perdu Antoine Dupont sur blessure ce soir-là, ils avaient fait le plein de points et de confiance. Ce vendredi, un adversaire d’un tout autre niveau se dressera face aux partenaires de Grégory Alldritt, Matthieu Jalibert et autres Peato Mauvaka ou Damian Penaud.

Article original publié sur RMC Sport