Publicité

Formule 1: débuts catastrophiques confirmés pour Alpine et les Français à Bahreïn, pendant que Verstappen prend déjà la pole

Esteban Ocon 19e, Pierre Gasly 20e: les monoplaces du team Alpine partiront ce samedi (16h) du fond de la grille pour le premier Grand Prix de Formule 1, à Bahreïn. Après les essais hivernaux déjà, Bruno Famin, directeur d’Alpine Motorsports et Alpine F1 team avait déclaré: "Nous savions que ce ne serait pas un début de saison facile. Accepter ces défis fait partie de la Formule 1 et il est important que nous travaillions tous très fort pour développer l’A524 dans les semaines et les mois à venir. La voiture a une bonne base, que nous pouvons et que nous allons développer tout au long de la saison."

Après les premiers essais libres et la première qualification de la saison, les propos du directeur d'Alpine se confirment: il faudra attendre pour espérer voir l'écurie performer.

"Il faut faire au mieux avec ce qu'on a" concède Gasly

Terminant à plus de huit dixièmes de Carlos Sainz, premier de la première session qualification, l'impuissance est de mise chez Alpine, avec des pilotes forcément affectés, à l'image de Pierre Gasly au micro de Canal+. "Malheureusement, c'est là où on est, il y a encore beaucoup de travail devant nous on le sait, on l'avait anticipé, maintenant il faut faire du mieux possible avec ce qu'on a [...] C'est jamais plaisant, après on l'avait anticipé, je pense que depuis les test on l'avait vu arriver malheureusement."

La qualification de ce Grand Prix de Bahreïn n'augure rien de bon pour la course qui aura lieu ce samedi à 16h, avec une équipe d'Alpine qui aura probablement beaucoup de mal à faire de meilleurs résultats qu'en qualification. Pendant ce temps, Max Verstappen a décroché la première pole de la saison.

Article original publié sur RMC Sport