Publicité

F1: le salaire XXL que Lewis Hamilton va toucher chez Ferrari

L'utile à l'agréable. Au lendemain de l'annonce retentissante de la signature de Lewis Hamilton chez Ferrari à partir de 2025, la presse italienne dévoile des chiffres de ce contrat "pluriannuel", selon le terme employé par l'écurie dans son communiqué. Selon La Gazzetta dello Sport et La Stampa, c'est un salaire de 50 millions d'euros par an qui a été proposé au septuple champion du monde.

La masse salariale de Ferrari en prend un coup

Chez Mercedes, Lewis Hamilton avait signé en août dernier un contrat estimé par la presse britannique à 60 millions d'euros par an jusqu'au terme de l'année 2025. Son transfert chez Ferrari constituerait donc une baisse sensible de sa rémunération.

Pour la Scuderia, cette signature représente une hausse considérable de la masse salariale. Carlos Sainz, que Lewis Hamilton va remplacer, touche, d'après les estimations, environ 11 millions d'euros par saison. Quant à Charles Leclerc, qui a tout juste prolongé son contrat, son salaire annuel pourrait atteindre 33 millions d'euros (bonus compris).

Lewis Hamilton et Charles Leclerc auront la lourde tâche de redonner à la Scuderia ses lettres de noblesse, elle qui espère un titre depuis 2007 chez les pilotes (Kimi Räikkönen) et depuis 2008 chez les constructeurs.

Ce transfert du siècle pourrait entraîner un vaste jeu de chaises musicales dans le paddock. La plupart des pilotes engagés sur la grille de la saison qui s'ouvre fin février à Bahreïn entrent dans leur dernière année de contrat. C'est notamment le cas d'Alexander Albon chez Williams, Esteban Ocon et Pierre Gasly chez Alpine, ou encore Fernando Alonso au sein d'Aston Martin.

Article original publié sur RMC Sport