Publicité

F1: Leclerc prolonge son contrat chez Ferrari

Simple extension ou (re)prise de pouvoir? Charles Leclerc, qui entrait dans sa dernière année de contrat chez Ferrari, a signé une prolongation de "plusieurs" années avec l'écurie italienne de Formule 1, selon un communiqué dévoilé jeudi 25 janvier. La durée du nouveau contrat n'a pas été précisée. Le mois passé, la presse italienne évoquait une signature pour cinq ans, liant les deux parties jusqu'au terme de la saison 2029.

"Mon rêve reste de remporter le championnat du monde avec Ferrari et je suis sûr que dans les années à venir, nous vivrons de grands moments ensemble et rendrons nos fans heureux", a déclaré le pilote de 26 ans, qui a rejoint la Scuderia en 2019 et qui compte cinq victoires depuis le début de sa carrière en F1 avec Sauber en 2018.

"Nous sommes déterminés à donner à Charles une voiture gagnante et je sais que sa détermination et son engagement sont des éléments qui peuvent faire la différence pour nous aider à atteindre nos objectifs", a commenté Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie, dans le communiqué de Ferrari.

https://twitter.com/ScuderiaFerrari/status/1750511749629989349

Désormais leader incontesté?

Avec cette prolongation, Charles Leclerc, que l'on sait proche de Frédéric Vasseur, mais aussi du président John Elkann, a-t-il obtenu la garantie d'être le pilote numéro un incontesté de Ferrari, à la manière de Max Verstappen chez Red Bull? Au cours des deux dernières saisons, le leadership du Monégasque a été bousculé par son coéquipier Carlos Sainz Jr. L'Espagnol de 29 ans a d'ailleurs été le seul pilote non-Red Bull à avoir obtenu une victoire l'an dernier (GP de Singapour).

Sauf que le contrat de Carlos Sainz Jr s'achève à la fin de l'année 2024 et que des rumeurs l'envoient en 2025 chez Sauber (qui deviendra Audi en 2026). À moins qu'une annonce de prolongation ne concerne ce dernier dans les prochaines semaines, la hiérarchie entre les deux pilotes de Ferrari pourrait bien avoir été mise à jour en faveur de Charles Leclerc.

Article original publié sur RMC Sport