Publicité

Euro de hand: le but de Prandi? L'un des "moments les plus historiques" de la carrière de Nedim Remili

L'action légendaire d'Elohim Prandi est encore dans toutes les têtes françaises. Après le jet-franc aussi exceptionnel que décisif du joueur du PSG pour arracher la prolongation lors de la demi-finale de l'Euro de handball (34-30), Nedim Remili en garde un très, très bon souvenir, même si le rendez-vous face au Danemark, dimanche à 17h45, est déjà dans les esprits.

"On s’est très vite projeté sur la finale mais quand on passe par des émotions telles qu’Elohim nous a fait vivre ou subir, on y pense fortement, se remémore l'arrière dans l'émission Stephen Time sur RMC ce samedi. Le plus important est de se remettre la tête froide. Ça fera partie des moments les plus historiques de ma carrière, de l'histoire de l’équipe de France. Un si beau geste, on se doit de le récompenser par une victoire en finale. C’est le but de demain (dimanche). On se concentre déjà là-dessus."

Un groupe soudé en quête d'un nouveau titre

Face aux Danois, les Bleus viseront une quatrième couronne continentale face à leur meilleur ennemi, qui leur a laissé un souvenir amer lors de la finale du Mondial l'an dernier (défaite 34-29). Mais le groupe de Guillaume Gille est habité par un état d'esprit qui peut leur permettre de retrouver un sommet européen qui échappe à la France depuis 2014.

"Dans le présent, ce qu’on fait aujourd’hui, c’est très solide. C’est un peu notre marque de fabrique. Même quand on est dans une spirale négative ou très négative, il y a toujours quelqu’un pour nous sortir la tête de l’eau à chaque poste. Il faut qu’on s’appuie là-dessus", explique Nedim Remili, qui espère toutefois faire "moins peur à tout le monde" et offrir un scénario plus tranquille pour le coeur des supporters français, mis à rude épreuve lors de la demi-finale face aux Suédois, finalement remportée au bout de la prolongation.

Article original publié sur RMC Sport