Euro 2024: 1,2 million d'euros d'amendes cumulées pour 21 nations, la France s'en sort (très) bien

Qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro 2024, la France s'est avant tout illustrée par sa rigueur et sa discipline collective sur le terrain en Allemagne, à défaut d'impressionner par la qualité de son jeu. Mais cette discipline lui permet aussi de figurer parmi les meilleurs élèves de la compétition en dehors, l’un des seuls à avoir rendu un bilan très propre, une copie immaculée, à l’issue de la phase de groupes.

La France immaculée

L’UEFA a pourtant infligé plus de 1,2 million d’euros d’amendes depuis le coup d’envoi du tournoi en Allemagne, sanctionnant 21 des 24 nations qualifiées pour la phase finale, rapporte The Athletic. Mais pas la France.

L’Espagne et la Slovaquie ont elles aussi échappé aux sanctions. La majorité des amendes distribuées tout au long du tournoi concernent des infractions liées à des jets d’objets ou à l'utilisation d'engins pyrotechniques qui ont valu à de nombreuses équipes d’écoper de sanctions financières.

La Croatie bonnet d'âne

Le pays hôte, l’Allemagne, a été rattrapé par la patrouille pour manquement à l'obligation de "protection de l'aire de jeu". Une sanction liée à l'entrée de supporters sur le terrain lors de certains matchs de la phase de poules qui ont concerné le Portugal (ndlr, Cristiano Ronaldo a été approché à plusieurs reprises par des supporters contre la Turquie).

La Croatie est le pays qui a accumulé le plus d'amendes (220.875 euros), précise The Athletic, suivi de près par ses voisins dans les Balkans, l'Albanie (171.375 euros) et la Serbie (166.625 euros), qui complètent le trio de tête. On retrouve ces trois sélections parmi les huit pays qui ont été sanctionnés pour le comportement de leurs supporteurs, avec la Hongrie, la Suisse, la Pologne, la Roumanie et la Belgique.

Le classement des amendes de l'Euro 2024

  1. Croatie 220.875 euros

  2. Albanie 171.375 euros

  3. Serbie 166.625 euros

  4. Turquie 95.125 euros

  5. Suisse 91.750 euros

  6. Roumanie 84.250 euros

  7. Hongrie 82.250 euros

  8. Autriche 59.875 euros

  9. Pologne 56.375 euros

  10. Slovénie 51.250 euros

  11. Géorgie 46.000 euros

  12. Italie 30.000 euros

  13. Allemagne 23.375 euros

  14. Ukraine 23.000 euros

  15. Pays-Bas 20.500 euros

  16. Belgique 17.270 euros

  17. Portugal 14.500 euros

  18. Angleterre 12.500 auros

  19. Danemark 10.000 euros

  20. Écosse 9000 euros

  21. République tchèque 7750 euros

  22. France, Slovaquie, Espagne 0 euro

Article original publié sur RMC Sport