Emmanuel Macron annonce la poursuite du Loto du Patrimoine pour les cinq ans à venir

Le Loto du Patrimoine a permis de réunir 200 millions d'euros et de sauver 745 sites en péril depuis 2018, a annoncé le chef de l'État à l'occasion du lancement des Journées européennes du patrimoine.

Emmanuel Macron a promis ce vendredi que le Loto du patrimoine, destiné à restaurer des biens en péril et qui fête cette année sa cinquième édition, se poursuivrait pendant les cinq années à venir.

"Ca va durer (encore) au moins cinq ans (...) J'espère que cette décennie aura rendu la chose irréversible", a-t-il dit à Guéret (Creuse), où le petit théâtre à l'italienne va bénéficier d'une aide de 500.000 euros du Loto du patrimoine pour sa restauration et sa réouverture.

"Cette politique pour le patrimoine est importante parce que cela permet à nos villes et villages de renouer avec leur histoire", a-t-il ajouté, au côté de son épouse Brigitte Macron, de la ministre de la Culture Rima Abdul Malak et de Stéphane Bern, responsable de la Mission patrimoine.

Journées européennes du patrimoine

Construit en 1837, le théâtre à l'italienne de Guéret a été utilisé comme cantonnement de soldats pendant la Première Guerre mondiale puis transformé en cinéma de 1932 à sa fermeture en 1983. Le couple présidentiel, Stéphane Bern, la ministre de la Culture et la présidente directrice générale de la Française des Jeux Stéphane Pallez ont visité le site, plongé dans le sommeil depuis 40 ans.

"Ce théâtre, on va pouvoir le réhabiliter, le rouvrir et y jouer du théâtre. C'est formidable", s'est félicité le président à la veille de la 39e édition des Journées européennes du patrimoine, samedi et dimanche.

"On a des jeunes de tous les âges qui vont pouvoir se réapproprier ce lieu, des artisans, des artistes qui vont pouvoir travailler", a-t-il ajouté.

Le président et son épouse ont assisté à une courte représentation de Hamlet interprétée par des élèves de terminale du lycée de Guéret. Interrogé par des élèves de primaire sur son activité culturelle et son monument préférés, le chef de l'Etat a raconté qu'il lisait, parce que c'est ce qu'il peut "le plus facilement faire" mais qu'il "aimait aussi le théâtre".

745 sites en péril sauvés

Le Loto du Patrimoine a permis de réunir 200 millions d'euros et de sauver 745 sites en péril depuis 2018, a-t-il précisé. Le patrimoine, "c'est la fierté, ce sont des projets, c'est la vie de nos territoires et puis c'est le beau. On en a besoin pour redonner du sens à la vie", a lancé Emmanuel Macron.

Il a confié penser d'abord à la cathédrale Notre-Dame de Paris, "parce que je l'ai vue brûler", a-t-il ajouté.

Le couple présidentiel s'est ensuite rendu à Aubusson (Creuse), fief de la tapisserie française, où il assisté à une "tombée de métier" de "Conversation with Smaug", une tapisserie de 8m² inspirée de l'oeuvre de l'écrivain britannique J.R.R. Tolkien. La tombée de métier est le moment symbolique lors duquel les fils sont coupés et la tapisserie dévoilée. L'oeuvre a nécessité 900 heures de travail de février à août.

"Il y a des métiers qui plongent dans notre histoire. C'est un immense trésor français" qu'il faut préserver", a relevé le président. Souvent les "métiers de la main" ont été "négligés" alors que ce sont "des métiers fondamentaux où il y a des perspectives d'emploi", a-t-il insisté.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Loto et Euromillions : comment la Française des Jeux fait-elle pour localiser le gagnant aussi rapidement ?