Publicité

"Une décision de vérité" : l'avocat de Théo salue la condamnation des policiers et parle d'une "victoire"

Le policier auteur du coup de matraque ayant provoqué la blessure anale de Théo Luhaka lors de son interpellation en 2017 a écopé de 12 mois de prison avec sursis. Une "décision d'apaisement", juge l'avocat de Théo Luhaka.

"Une décision d'apaisement". Après la condamnation des trois policiers impliqués dans l'affaire Théo, l'avocat de ce dernier parle d'une "victoire".

Le policier auteur du coup de matraque qui a déchiré le sphincter de Théo Luhaka lors de son interpellation en 2017 a écopé de 12 mois de prison avec sursis. Les deux autres policiers jugés dans cette affaire ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis.

Un verdict salué par l'avocat de Théo, Me Antoine Vey, après "sept années de calvaire judiciaire".

"C'est une décision qui dit la vérité dans ce dossier et qui dit très clairement que les violences produites sur Théo ont été des violences illégitimes", a-t-il déclaré devant la presse.

"Une décision symbolique"

Pour lui, "le message est clair", ces "violences n'avaient aucune raison d'être" et "Théo n'avait "aucune raison d'être interpellé".

"Une décision que nous prenons comme une victoire car elle vient de dire encore une fois que Théo était une victime ce jour-là", souligne Me Antoine Vey.

Il espère que cette "décision" reste "une décision symbolique" "pour toutes les victimes de violence".

Théo Luahaka avait été victime d'une arrestation violente à Aulnay-sous-Bois en 2017, lui ayant causé des séquelles irréversibles à l'anus. Il n'a pas souhaité s'exprimer directement à l'issue du procès.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Affaire Théo : trois policiers condamnés à des peines de 3 à 12 mois de prison avec sursis